Emploi et chômage

Évolutions positives sur le marché du travail belge en 2016

Emploi & formation
2 vrouwen aan computer

Nouveaux chiffres de l’enquête sur les forces de travail

La Direction générale Statistique publie aujourd'hui les principaux résultats du marché du travail en 2016 tirés de l’enquête sur les forces de travail. Il en ressort que:

  • 2016 est une année favorable pour le marché du travail belge: les principaux indicateurs du marché du travail évoluent positivement.
  • 67,7% des 20 à 64 ans sont au travail. En 2015, ce pourcentage était de 67,2%.
  • Le taux de chômage s’éleve en 2016 à 7,9% contre 8,6% en 2015.

Le taux d’emploi des personnes âgées de 20 à 64 ans augmente de 0,5 point de pourcentage

En 2016, 67,7% des 20 à 64 ans occupent un emploi (tableau 1). Après 5 ans de stabilisation autour de 67,2 et 67,3%, cet indicateur Europe 2020 augmente de 0,5 point de pourcentage par rapport à 2015. Le taux d'emploi des hommes augmente d'un point de pourcentage à 72,3%, tandis que le pourcentage des femmes occupées âgées de 20 à 64 ans se stabilise à 63%.

Nouvelle progression du taux d'emploi des plus de 55 ans en 2016

Le taux d'emploi des 55-64 ans, qui n'a cessé de progresser ces dernières années, affiche à nouveau une hausse en 2016. À l’heure actuelle, 45,4% des plus de 55 ans exercent un emploi. La plus forte croissance du taux d'emploi des personnes de plus de 55 ans est à mettre à l'actif des hommes.

Le pourcentage des jeunes qui travaillent continue de baisser en 2016

Le taux d’emploi dans la catégorie d'âge la plus jeune (15 à 24 ans) diminue par contre. Cette évolution s'observe depuis plusieurs années et est due à la part croissante d'étudiants dans cette tranche d'âge. En 2016, 2/3 des jeunes sont étudiants, contre 60,8% il y a dix ans. Le taux d'emploi des jeunes baisse de 27,6% en 2006 à 22,7% en 2016.

Le taux de chômage des 15-64 ans en net recul à 7,9%

Le taux de chômage selon les définitions du Bureau International du Travail (voir définitions) est de 7,9% en 2016, contre 8,6% en 2015. Malgré une baisse plus forte du taux de chômage chez les hommes que chez les femmes, le taux de chômage des hommes reste le plus élevé. En 2016, le taux de chômage des hommes s'éleve à 8,1% et celui des femmes à 7,6%.

Le taux de chômage des 15-24 ans baisse à nouveau

Le taux de chômage des jeunes, soit le nombre de jeunes au chômage en pourcentage de la population active, baisse pour la troisième année consécutive pour atteindre 20,1% en 2016.

Le taux d’activité se stabilise

La composition de la population active des 15- 64 ans a profondément changé entre 2015 et 2016. Le chômage baisse fortement et le nombre d’actifs occupés augmente. Le taux d'activité belge reste tout de même stable à 67,6% en 2016. 72,3% des hommes et 62,9% des femmes entre 15 et 64 ans exercent un emploi ou sont considérés comme chômeurs BIT (Bureau international du Travail).

Tableau 1 : Indicateurs clés du marché du travail en 2016

    Pourcentage en 2016 Évolution en 2015-2016 en points de pourcentage
Taux d’emploi des 20-64 ans Total 67,7% 0,5%
Hommes 72,3% 1,0%
Femmes 63,0% 0,0%
Taux d’emploi des 15-64 ans Total 62,3% 0,5%
Hommes 66,5% 0,9%
Femmes 58,1% 0,1%
Taux d’emploi des 55-64 ans Total 45,4% 1,4%
Hommes 50,7% 1,9%
Femmes 40,2% 0,9%
Taux de chômage des 15-64 ans Total 7,9% -0,7%
Hommes 8,1% -1,1%
Femmes 7,6% -0,2%
Taux de chômage des 15-24 ans Total 20,1% -2,0%
Hommes 21,7% -2,1%
Femmes 18,2% -1,9%
Taux d’activité des 15-64 ans Total 67,6% 0,0%
Hommes 72,3% 0,2%
Femmes 62,9% -0,1%

Ces conclusions ressortent des résultats pour l'année 2016 de l’Enquête sur les forces de travail (Labour Force Survey) de la Direction générale Statistiques – Statistics Belgium. Cette enquête se penche sur les principales évolutions de l’emploi et du chômage selon les définitions internationales, à partir desquelles sont établis un certain nombre d’indicateurs importants du marché du travail, comme le taux d’emploi, le taux de chômage et le taux d’activité. Il ne s’agit pas de données de population, mais d’estimations sur la base d’un échantillon représentatif de la population belge.

Afin de pouvoir comparer les taux de chômage au niveau international, ceux-ci sont calculés selon les définitions du Bureau international du Travail.

Outre ces indicateurs clés du marché de l’emploi, l’Enquête sur les forces de travail contient de nombreuses informations complémentaires sur le marché du travail. Les résultats pour 2016 sont les suivants :

  • 4,4% de la population occupée a un deuxième emploi. Ce pourcentage est le plus élevé chez les personnes hautement qualifiées (5,8%).
  • Plus de la moitié des femmes occupées (52,5%) exercent un emploi dans le secteur quaternaire ou non marchand.

Les hommes sont principalement actifs dans le secteur tertiaire (le secteur des services commerciaux) (44%).

  • 85,2% des personnes occupées exercent un emploi de salarié, contre 14,8 % qui exercent un emploi non salarié ou indépendant (y compris la main-d’œuvre familiale). Deux tiers des travailleurs relevant de ce groupe de non-salariés sont des indépendants sans personnel.
  • Près de 45% des femmes salariées travaillent à temps partiel, contre 10,8 % des salariés masculins. Le quatre cinquième est le régime à temps partiel le plus populaire.
  • 162.000 personnes occupées à temps partiel souhaitent travailler plus. Dans 73% des cas, il s’agit de travailleurs qui sont plus ou moins obligés de travailler à temps partiel parce qu’ils ne trouvent pas d’emploi à temps plein ou parce que l’emploi qu’ils souhaitent occuper n’est proposé qu’à temps partiel.
  • 9,2% des salariés ont un contrat temporaire. Ce pourcentage s’élève à 39 % chez les salariés âgés de moins de 25 ans.
  • Près de 23 % de la population active pratique le travail à domicile de manière régulière ou occasionnelle. Ce chiffre s’élève à 16,7% si l’on ne tient compte que des salariés.
  • Environ 43.000 Wallons se rendent en Flandre pour y travailler, contre 25.000 Flamands qui exercent leur emploi en Wallonie.
  • Au sein de la population inactive, le nombre d’étudiants augmente d’année en année. En 2016, le nombre d’étudiants âgés de 15 à 24 ans était de 870.000.
  • La Belgique compte 413.000 femmes au foyer contre 17.000 hommes au foyer. Le nombre de femmes au foyer a chuté de manière spectaculaire ces trente dernières années. Le nombre d’hommes au foyer a fortement augmenté au cours de la même période, mais semble s’être stabilisé ces dernières années.
  • 12,6% des enfants âgés de moins de 18 ans vivent dans un ménage sans emploi rémunéré.
  • 8,8% des 18-24 ans interrompent leur scolarité de manière prématurée. Il s’agit de personnes âgées de 18 à 24 ans qui n’ont pas de diplôme du secondaire supérieur et qui ne suivent plus aucune forme d’enseignement ou de formation.
  • 9,9% des jeunes âgés de 15 à 24 ans n’ont pas d’emploi et ne suivent aucun enseignement ni aucune formation.
  • 45,6% des personnes âgées de 30 à 34 ans ont un diplôme de l’enseignement supérieur.
beSTAT

Enquête sur les forces de travail (EFT)

But et description sommaire

L'enquête sur les forces de travail (EFT) est une enquête socio-économique par sondage menée auprès des ménages Son but principal est de classer la population en âge de travailler (15 ans et plus) en trois groupes (personnes occupées, chômeurs et inactifs), et de fournir des données descriptives et explicatives sur chacune de ces catégories. Cette enquête est également réalisée dans les autres États membres de l’UE et est coordonnée par EUROSTAT, le service statistique de l'Union européenne. En Belgique, l'EFT est organisée par Statbel (Direction générale Statistique - Statistics Belgium). Le but est d’obtenir des informations comparables au niveau européen notamment pour ce qui concerne les taux d’emploi et de chômage au sens des définitions du Bureau international du Travail (BIT), mais également de collecter et de diffuser des données non disponibles par ailleurs. Il s'agit par exemple de la mobilité des travailleurs, des motifs du temps partiel, des différentes formes de travail à temps partiel, de la profession, du niveau d’éducation de la population en âge de travailler,...

Population étudiée

Les membres des ménages privés, âgés de 15 ans ou plus.

Base de sondage

Données démographiques du Registre national.

Méthode de collecte des données et taille de l’échantillon

Les informations sont recueillies par voie d'entretiens en face-à-face. Depuis 2017 suivent ensuite encore trois enquêtes de suivi (plus courtes) auxquelles les ménages répondent via web ou par téléphone.

Les ménages ne comportant que des personnes inactives âgées de plus de 64 ans peuvent aussi être interrogés par téléphone.

Chaque année, environ 47 000 ménages reçoivent un courrier leur demandant de participer à cette enquête.

Taux de réponse

Le taux de réponse est supérieur à 75%.

Périodicité

Trimestrielle.

Calendrier de publication

Disponibilité des résultats : environ 3 mois après la fin de la période de référence.

Formulaires

Definitions

Chômeurs (BIT) : Conformément aux normes établies par le Bureau International du travail, les chômeurs comprennent les personnes âgées de 15 ans et plus qui étaient : (a) sans travail pendant la semaine de référence (b) disponibles pour travailler, c'est-à-dire pour commencer une activité en tant que salarié ou non salarié dans un délai de deux semaines suivant la semaine de référence (c) à la recherche active d'un travail, c’est-à-dire qui avaient entrepris des démarches spécifiques en vue de trouver un emploi salarié ou non salarié pendant une période de quatre semaines se terminant à la fin de la semaine de référence, ou qui avaient trouvé un travail à commencer plus tard, c’est-à-dire endéans une période maximale de trois mois.

Population ayant un emploi (BIT) : Les personnes ayant un emploi sont toutes celles âgées de 15 ans et plus qui, au cours de la semaine de référence, ont effectué un travail d'une durée d'une heure au moins contre rémunération ou en vue d´un bénéfice, ou celles qui ne travaillaient pas mais occupaient un emploi dont elles étaient temporairement absentes. Les aidants familiaux sont également inclus. Les personnes ayant un emploi sont subdivisées en trois groupes de situation professionnelle:

Emploi salarié : Ensemble des personnes âgées de 15 ans et plus qui, au cours de la semaine de référence, ont travaillé au moins une heure contre rémunération en espèces ou en nature (avec ou sans contrat formel), ou qui étaient temporairement absentes de leur travail (pour cause de maladie, de congé de maternité, de vacances, de conflits sociaux, d'intempérie ou pour d'autres raisons) et qui ont entretenu un lien formel avec leur emploi.

Emploi non-salariés : Ensemble des personnes ne travaillant pas pour un employeur ayant travaillé pendant la semaine de référence au moins une heure dans un but lucratif ou temporairement absent. Il s'agit notamment des travailleurs indépendants (sans personnel), des employeurs (avec personnel) et des aidants non-rémunérés.

Population active : La population active est composée de la population en emploi et de la population au chômage (selon les définitions BIT).

Population totale : La population totale comprend l'ensemble des personnes résidant sur le territoire national, même si elles sont temporairement absentes.

Taux de chômage : Le taux de chômage représente le pourcentage de chômeurs parmi la population active (personnes occupées + chômeurs) âgée de 15 à 64 ans.

Taux d'emploi : Le taux d'emploi représente le pourcentage de personnes occupées dans une classe d’âge donnée (15-64 ans, 20-64 ans,…).

Taux d'activité : Le taux d'activité représente les forces de travail (personnes ayant un emploi et chômeurs) en pourcentage de la population en âge de travailler (15 à 64 ans).

Niveau d'études (3 classes) : Les personnes ayant un niveau d'instruction faible sont les personnes qui détiennent au mieux un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur. Les personnes ayant un niveau d’instruction moyen ont obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur mais pas de diplôme de l’enseignement supérieur. Les personnes ayant un niveau d’instruction élevé ont un diplôme de l’enseignement supérieur.

Métadonnées

Méthodologie enquêtes

Réglementation

D1_1.svg

Avez-vous des questions sur ce thème?