Occupation du sol selon le Registre cadastral

Occupation du sol selon le Cadastre

Construction & logement
appartements

Ces dernières années, la surface des parcelles bâties occupées par des appartements a augmenté de façon exceptionnelle. Entre 2012 et 2017, elle a augmenté de presque 40 pour cent, de 8.590 à 11.922 hectares. La superficie totale des parcelles occupées par des maisons et des fermes a augmenté de 3 pour cent seulement au cours de la même période. La superficie des parcelles occupées par des immeubles d'appartements a surtout fortement augmenté en Wallonie, à savoir de 60 pour cent. En Flandre et en région bruxelloise, ces hausses étaient de respectivement 40 et 12 pour cent. On dénombre au total 6,4 millions de parcelles bâties dans notre pays. Ce nombre a augmenté ces cinq dernières années de 10 pour cent, soit une moyenne de 116.000 par an. Une seule source est utilisée pour la production des statistiques sur l'occupation du sol: le Cadastre.

 

beSTAT

Occupation du sol selon le revenu cadastral

Occupation du sol selon la superficie cadastrale

Occupation du sol et revenu cadastral suivant déclaration au cadastre au 1er janvier de l´année de référence

But et description sommaire

L'occupation du sol (landbezetting) est une notion typiquement belge non utilisée dans les statistiques internationales. Il s'agit de l'affectation théorique donnée par les propriétaires de la parcelle en accord avec l'administration cadastrale, en vue de déterminer son revenu cadastral. Par exemple, une parcelle est destinée aux pâtures et se retrouve sous la rubrique cadastrale "pâtures". Or cette parcelle n'a plus été entretenue depuis longtemps et est devenue un bois. Elle continue cependant à figurer sous la rubrique "pâtures" qui est son occupation cadastrale officielle. En pratique, les propriétaires sont tenus de déclarer les changements d'affectation de leurs parcelles quand ceux-ci affectent le revenu cadastral. L'administration du cadastre veille à optimiser le revenu, de sorte que les parcelles de plus grande valeur correspondent généralement à l'usage déclaré, alors que les parcelles moins bien valorisées font l'objet de moins de contrôles. Les regroupements de la statistique cadastrale d'occupation du sol suivent la logique des préoccupations fiscales. Le total des "parcelles bâties" n'inclut par exemple ni les chemins et routes, ni les parcs et terrains de sport, ni les parcelles non cadastrées, ni les terrains industriels, terrains de camping, remparts, digues etc. Nous publions cette statistique essentiellement car elle permet de remonter jusqu'en 1980, qu'elle est détaillée jusqu'au niveau des communes et que les spécialistes en ont besoin pour leurs modèles d'estimation de la couverture ou de l'utilisation du sol.

Population étudiée

Etat belge

Périodicité

Annuelle

Calendrier de publication

Résultats disponibles 6 mois après la période de référence

Métadonnées

Bodembezetting.svg

Avez-vous des questions sur ce thème?