Revenus fiscaux

Le revenu moyen des Belges s'élevait à 18.331 euros en 2017

Ménages
Le revenu moyen des Belges s'élevait à 18.331 euros en 2017

Statistique fiscale des revenus sur la base de l’exercice d’imposition 2018, revenus 2017

  • En 2017, le revenu net imposable des Belges atteignait en moyenne 18.331 euros ;
  • La Flandre reste la région affichant les revenus les plus élevés;
  • Bruxelles reste la région où les revenus moyens sont les moins élevés ;
  • En 2017, la province du Brabant flamand arrivait toujours en tête du classement des revenus moyens par habitant au niveau provincial. Le Brabant wallon et la Flandre orientale lui emboîtaient le pas ;
  • Au niveau communal, Sint-Martens-Latem occupait à nouveau la première position des communes présentant le revenu moyen par habitant le plus élevé. Les revenus y étaient supérieurs de 67,7% à la moyenne nationale ;
  • Le revenu moyen le plus faible se situait à Saint-Josse-ten-Noode, où le revenu par habitant s'élevait à 49,3% de moins que la moyenne nationale.

Remarque

Le revenu est le revenu net imposable. Ces montants sont calculés à partir des déclarations à l’impôt des personnes physiques. Ils comprennent les revenus imposables au titre d'une profession, les revenus de remplacement, les pensions, les dividendes, le revenu cadastral et les rentes alimentaires. Les revenus non imposables (comme les allocations familiales et le revenu d’intégration) ne font pas partie des revenus fiscaux. Dans ce communiqué de presse, le revenu moyen a été calculé en divisant le revenu total net imposable par la population belge totale (0 à 100 ans et plus). Le revenu moyen par déclaration s'élevait à 32.729 euros. Des chiffres supplémentaires sont disponibles via le lien suivant : https://statbel.fgov.be/fr/themes/menages/revenus-fiscaux#figures. La période de référence des données utilisées est l’année de revenus 2017, soit l’exercice d’imposition 2018. Les statistiques fiscales sont établies selon le lieu de résidence du contribuable.

Les Flamands occupent la tête du classement des revenus ; les Bruxellois ferment la marche

En 2017, le revenu net imposable moyen par habitant s’élevait à 18.331 euros. La ventilation de ce chiffre entre les trois régions montre que la Flandre présente le revenu moyen par habitant le plus élevé. Fort d'un montant de 19.636 euros, le revenu moyen des Flamands dépasse en effet de 7 % la moyenne nationale. Les habitants de la Région wallonne et de la Région de Bruxelles-Capitale disposent de moyens financiers nettement moindres. Ainsi, le revenu moyen des Wallons se situe 6% en deçà de la moyenne belge, tandis que les Bruxellois doivent se contenter de 22% de moins sur base annuelle.

  Revenu moyen par habitant (en euros)
2012 2013 2014 2015 2016 2017
Belgique 16.651 17.019 17.684 17.698 17.824 18.331
Région de Bruxelles-Capitale 13.312 13.525 13.839 13.831 13.980 14.372
Flandre 17.765 18.163 18.949 18.970 19.102 19.636
Wallonie 15.736 16.104 16.671 16.684 16.787 17.281
Tableau 1: revenu moyen par habitant, par région

Les deux provinces du Brabant s'avèrent les provinces les plus prospères

Province Revenu moyen par habitant (en euros)
Province du Brabant flamand 21.462
Province du Brabant wallon 21.035
Province de Flandre orientale 19.927
Province d’Anvers 19.191
Province de Flandre occidentale 19.184
Province de Limbourg 18.311
Province de Namur 17.893
Province de Luxembourg 17.911
Province de Liège 17.012
Province de Hainaut 16.023
Bruxelles-Capitale Région 14.372
Moyenne nationale 18.331
Tableau 2: revenu moyen par habitant dans les dix provinces et dans la Région de Bruxelles-Capitale

Tout comme les années précédentes, la province du Brabant flamand présentait le revenu moyen par habitant le plus élevé en 2017. Ce revenu s'élevait à 21.462 euros par habitant. Le Brabant wallon n'est pas en reste puisque son revenu moyen par habitant dépasse le cap des 21.000 euros, soit 21.035 euros exactement. Forte d'un revenu moyen annuel de 19.927 euros par habitant, la Flandre orientale complète le top 3.

Sint-Martens-Latem abrite les revenus les plus élevés ; Saint-Josse-ten-Noode arrive en queue de peloton

Avec un revenu moyen par habitant de 30.748 euros, Sint-Martens-Latem est la commune affichant les revenus les plus élevés. Un habitant de cette commune dispose d'un revenu supérieur de 67,7% à la moyenne nationale.

Commune Revenu moyen par habitant (en euros) Pourcentage au-dessus de la moyenne nationale
Sint-Martens-Latem 30.748 67.7%
Keerbergen 27.540 50.2%
Oud-Heverlee 26.590 45,1%
Lasne 26.395 44,0%
Hove (Antwerpen) 25.928 41,4%
De Pinte 25.766 40,6%
Schilde 25.607 39,7%
Knokke-Heist 25.575 39,5%
Bierbeek 25.402 38,6%
Koksijde 25.307 38,1%
Moyenne nationale 18.331 -
Tableau 3: les dix communes disposant du revenu moyen par habitant le plus élevé

À l'autre extrémité de l'échelle figurent principalement des communes bruxelloises. Avec une moyenne de 9.297 euros, Saint-Josse-ten-Noode est la commune belge affichant les revenus les plus faibles. Un habitant moyen de Saint-Josse-ten-Noode dispose d'un revenu qui équivaut à moins de 49,3% de la moyenne nationale. La Belgique compte sept autres communes dont le revenu moyen par habitant se situe au moins 30 % en deçà de la moyenne nationale, à savoir Molenbeek-Saint-Jean, Farciennes, Anderlecht, Dison, Schaerbeek, Koekelberg et Bruxelles. Messines en Flandre occidentale est la commune présentant le revenu moyen le plus bas de Flandre : 13.719 euros.

Commune Revenu moyen par habitant (en euros) Pourcentage en deçà de la moyenne nationale
Saint-Josse-ten-Noode 9.297 -49,3%
Molenbeek-Saint-Jean 10.406 -43,2%
Farciennes 11.727 -36,0%
Anderlecht 11.755 -35,9%
Dison 12.113 -33,9%
Schaerbeek 12.133 -33,8%
Koekelberg 12.680 -30,8%
Bruxelles 12.801 -30,2%
Colfontaine 13.206 -28,0%
Saint-Gilles 13.438 -26,7%
Moyenne nationale 18.331 -
Tableau 4: les dix communes disposant du revenu moyen par habitant les plus faibles.
Tableau
Carte
Content
Fichiers téléchargeables
Content
  • Statistiques fiscales par commune (C. Nombre de déclarations par classe de revenu total net imposable, revenu total net imposable, valeurs moyennes, mesures de dispersion, asymétrie et impôts par type de déclaration et par commune)
  • Statistiques fiscales par secteur statistique (D. Nombre de déclarations, revenu total net imposable, valeurs moyennes, mesures de dispersion et asymétrie par secteur statistique)
  • A1. Structure du revenu total net imposable par classe de revenu de €1000
  • A2. Structure du revenu total net imposable par classe de revenu de €2000
  • A3. Répartition (%) des principales composantes du revenu total net par classe de revenu total net imposable de €5000
  • B1. Répartition par fractions interdéciles du revenu total net imposable, de l'impôt et du taux moyen d'imposition
  • B2. Composantes du revenu net globalisé par décile en % du total
  • B3. Nombre de déclarations et revenu total net imposable par type de déclaration et par décile
  • B4. Nombre de déclarations et revenu total net imposable par type de déclaration, par classe d'âges et par décile
  • B5. Nombre de déclarations et revenu total net imposable par type de déclaration et par décile, suivant le nombre de personnes à charge

But et description sommaire

Statistique fiscale des revenus soumis à l'impôt des personnes physiques. Cette statistique est établie par l’année de revenus. L’année de revenus est la période imposable. Les revenus que le contribuable a réalisés ou recueillis dans cette année sont soumis à l’impôt. Les données sont annuelles disponibles depuis l’année de revenus 1976. Les sommes historiques en BEF sont toutes converties avec la conversion: 40,3399 BEF = 1 Euro..

Population étudiée

Personnes physiques assujettis à l'impôt des personnes physiques

Périodicité

Annuelle.

Calendrier de publication

Résultats disponibles 2 ans après la période de référence

Definitions

(Chiffre officiel de la) population résidente au 1er janvier : Le chiffre de la population résidente au 1er janvier est calculé sur base du nombre d'inscrits au RNPP et inclut l'ensemble des personnes qui ont leur résidence principale en Belgique, en ce compris les Belges et les étrangers admis ou autorisés à s’établir ou à séjourner dans le Royaume, mais en excluant les étrangers séjournant pour moins de trois mois dans le Royaume, les demandeurs d’asile et les étrangers en situation irrégulière.

Revenu total net imposable : Le revenu total net imposable se compose de tous les revenus nets, moins les dépenses déductibles. Le total des revenus nets est la somme de tous les revenus nets issus des diverses catégories fiscales : revenus des biens immobiliers, revenus et recettes de capitaux et de biens mobiliers, revenus professionnels et revenus divers.

Nombre total de déclarations ; Nombre de déclarations valablement souscrites par l'ensemble des contribuables belges.

Revenu moyen imposable par déclaration : Le revenu moyen par déclaration est le quotient du revenu total net imposable et du nombre total de déclarations. Il s'agit de l’année qui suit l’année calendrier au cours de laquelle les revenus ont été perçus (année des revenus).

Revenu médian par déclaration : La médiane du revenu par déclaration est le revenu attaché à la déclaration se situant au centre de la série, lorsque les déclarations sont classées par ordre de grandeur du revenu. Celui-ci n'est pas influencé par des valeurs aberrantes (outliers).

Exercice fiscal : L'exercice d’imposition est l'année au cours de laquelle la déclaration d'impôts est introduite. Il s’agit de l’année qui suit l’année calendrier au cours de laquelle les revenus ont été perçus (année des revenus).

Année des revenus : L'année des revenus est l’année pour laquelle des impôts sont dus.

Type de déclaration : Une déclaration peut être remplie par une (déclaration individuelle) ou deux personnes (déclaration commune). La règle générale veut que chacun doit remplir une déclaration individuelle, à l'exception des personnes mariées et des cohabitants légaux. Ils doivent remplir une déclaration commune, sauf l’année du mariage ou de la déclaration de cohabitation légale ainsi que l’année du divorce ou de la cessation de la cohabitation légale. L’année du décès du partenaire, le survivant peut choisir entre une déclaration individuelle ou une déclaration commune. S’il ne fait aucun choix, il sera soumis à un impôt séparé.

Revenus nets imposables distinctement : Il s'agit de revenus qui sont imposés à un taux d'imposition distinct, comme les arriérés, les pécules de vacances anticipés, l'impôt final sur l'épargne-pension ....

Remarques

Remarque concernant les cohabitants légaux - Les cohabitants légaux ne sont imposés conjointement que depuis l'année des revenus 2004. Auparavant, ils devaient remplir chacun une déclaration distincte.

Remarque concernant population statistique - A compter de l'année des revenus 2003, les non-résidents soumis à l’impôt des personnes ne sont plus repris dans nos statistiques

Métadonnées