Accidents de la circulation

L'an dernier, les accidents de la circulation ont causé la mort de 637 personnes sur les routes belges.

Mobilité
voirture accident

Le nombre de décès a diminué de 13% par rapport à 2015.

Les accidents de la route en 2016 en détail: causes, âge et type d'usager de la route, lieu et moment de la journée de l'accident

La Direction générale Statistique – Statistics Belgium publie aujourd'hui les chiffres détaillés des accidents de la route en 2016. 

En plus du nombre de victimes décédées, les tableaux renferment également des informations sur:

  • l'âge des personnes tuées
  • le type d'usager de la route: voiture, vélo, piéton, camionnette, tracteur agricole,...
  • le lieu de l'accident, jusqu'au niveau des communes
  • le moment de l'accident: jour de la semaine, moment de la journée, weekend ou jour de semaine
  • le type d'accident: collision frontale, latérale, contre un obstacle sur/hors de la chaussée,...
  • le type de route: autoroute ou route régionale, provinciale ou communale
  • agglomération: accident en agglomération ou en dehors

Ces chiffres sont établis par la Direction générale Statistique – Statistics Belgium sur la base des accidents avec tués ou blessés enregistrés par les services de police et les parquets et sont les plus exhaustifs disponibles à ce jour. Ces données sont également disponibles sous la forme d'open data.

En 2016, on a dénombré 40.096 accidents de la route faisant au total 51.827 victimes dont 47.087 blessés légers, 4.103 blessés graves et 637 personnes ayant perdu la vie dans les 30 jours suivant l’accident.

Les baisses les plus significatives du nombre de décès concernent les 75 ans et plus ainsi que les moins de 30 ans. Les 15-29 ans restent malgré cela les plus touchés par les accidents de la route avec 160 morts. Néanmoins, sur les 10 dernières années, si la diminution du nombre de tués sur la route s’élève en moyenne à 5% par an, elle est de 8% chez ces jeunes.

image

Nombre de tués 30 jours par âge 2015 2016 2016/2015
0-14 ans 17 14 -18,0%
15-29 ans 190 160 -16,0%
30-44 ans 149 142 -5,0%
45-59 ans 147 133 -10,0%
60-74 ans 113 97 -14,0%
75 ans ou plus 111 81 -27,0%

La moitié des décès sur nos routes concerne le conducteur ou passager d’une voiture particulière. Les motards (motos et cyclomoteurs) représentent 14% des victimes tuées, les piétons 12% et les cyclistes 11%.

Ce rapport est néanmoins fort différent d’une région à l’autre.

  • En Wallonie, les conducteurs ou passagers de voitures particulières représentent 58% des victimes ayant perdu la vie sur les routes, contre 48% en Flandre.
  • À Bruxelles, ce chiffre s'élève à 6%. La plus grande catégorie concerne les piétons: 59% des personnes tuées sur la route.

Les baisses de tués dans les 30 jours suivant un accident concernent donc des catégories d’usagers différentes selon la région.

  • En Flandre, le nombre de motards décédés a baissé de 36% entre 2015 et 2016 et celui des cyclistes de 22%.
  • En Wallonie, la baisse concerne plutôt les piétons (-17%), mais aussi les voitures particulières et les motards (tous deux -11%).
  • Les bruxellois ont quant à eux vu le nombre de piétons mortellement accidentés baisser d’un tiers.
Belgique 2015 2016 2016/2015
Nombre d’accidents 40.303 40.096 -0,5%
Nombre de victimes 52.571 51.827 -1,4%
Nombre de tués 30 jours 732 637 -13,0%
Nombre de blessés graves 4.201 4.103 -2,3%
Nombre de blessés légers 47.638 47.087 -1,2%
Région de Bruxelles-Capitale 2015 2016 2016/2015
Nombre d’accidents 3.761 3.878 +3,1%
Nombre de victimes 4.502 4.574 +1,6%
Nombre de tués 30 jours 28 17 -39,3%
Nombre de blessés graves 189 158 -16,4%
Nombre de blessés légers 4.285 4.399 +2,7%
Région flamande 2015 2016 2016/2015
Nombre d’accidents 25.080 24.978 -0,4%
Nombre de victimes 32.549 31.956 -1,8%
Nombre de tués 30 jours 378 318 -15,9%
Nombre de blessés graves 2.880 2.871 -0,3%
Nombre de blessés légers 29.291 28.767 -1,8%
Région wallonne 2015 2016 2016/2015
Nombre d’accidents 11.462 11.240 -1,9%
Nombre de victimes 15.520 15.297 -1,4%
Nombre de tués 30 jours 326 302 -7,4%
Nombre de blessés graves 1.132 1.074 -5,1%
Nombre de blessés légers 14.062 13.921 -1,0%
Source: Statbel (Direction générale Statistique – Statistics Belgium)

Le type d’accident diffère fortement selon le véhicule utilisé par la victime. Ainsi, plus de la moitié des cyclistes décédés ont subi un choc par le côté. Ce type de choc est également la première source de décès chez les motards, causant un tiers des victimes. Les conducteurs ou passagers de voiture particulière périssent, eux, principalement à la suite d’un choc contre un obstacle hors de la chaussée.

image

Les accidents sur autoroutes causent en moyenne 19% des décès de conducteurs ou passagers de voiture particulière pour « seulement » 5% des décès de motards. Ces chiffres restent stables au fil des ans.

Tués 30 jours selon le type de route - Belgique 1995-2016

imageimage

But et description sommaire

Depuis le 1er juillet 1926, la Direction générale Statistique – Statistics Belgium établit la statistique des accidents de la circulation. Pour ce faire, elle se base sur un formulaire qui doit être complété par les services de police lors de tout accident sur la voie publique ayant entraîné des lésions corporelles. Au fil du temps, ce formulaire a été réadapté plusieurs fois en fonction de l'évolution de la société et des phénomènes routiers.
 

Population étudiée

Accidents de la circulation routière avec lésions corporelles en Belgique faisant l'objet d'un procès verbal de la police.

Méthode de collecte des données et taille de l’échantillon

Données administratives : relevés sur place de la police et enquête des parquets
 

Périodicité

Annuel.
 

Calendrier de publication

Disponibilité des résultats : 6 mois après la période de référence.
 

Définitions

Accident : un accident entre deux usagers de la route ou plus est considéré comme un seul accident. Seuls les accidents ayant eu lieu sur la voie publique et ayant fait des morts ou des blessés sont comptabilisés dans cette statistique.
Nature de l’accident : la nature de l’accident se réfère à la première collision.
Tué 30 jours : toute personne décédée sur place ou endéans les 30 jours suivant la date de l’accident.
Blessé grave : toute personne blessée dans un accident de la circulation et dont l’état nécessite une hospitalisation de plus de 24 heures.
Blessé léger : toute personne blessée dans un accident de la circulation et à laquelle ne s’appliquent pas les qualificatifs de blessé grave ou de blessé mortellement.

 

Remarques

Qualité des chiffres: Les données relatives aux tués sont les données les plus fiables et les plus stables. En effet, il est plus que probable qu’un accident mortel fasse l’objet d’une intervention de la police ou du parquet. Par contre, les données relatives aux blessés légers sont très probablement sous-estimées, notamment en ce qui concerne les usagers faibles (piétons et cyclistes). Des études belges et internationales évaluent ainsi le taux d’enregistrement par la police à 90% pour les accidents mortels (les données des parquets nous permettent cependant d’améliorer ces résultats). Pour les victimes hospitalisées, il se situe aux alentours de 50% et atteint moins de 20% pour les personnes très légèrement blessées (non hospitalisées).
 

Métadonnées

accident.svg637 victimes de la circulation

Avez-vous des questions sur ce thème?