Bilans d'approvisionnement

Bilans d'approvisionnement en viande

Agriculture & pêche
Bilans d'approvisionnement en viande

Entre 2006 et 2016, les Belges ont réduit chaque année leur consommation de viande de 1,1 kg en moyenne. De manière globale, la consommation moyenne de viande a baissé de 18 % entre 2006 et 2016. La viande ovine et caprine (-43 %) ainsi que la viande équine (-39 %) ont enregistré les baisses les plus significatives. Ces deux catégories ne représentent toutefois que 2 % de la consommation humaine totale de viande. La consommation de viande de bœuf et de veau a également baissé, passant de 13,3 à 9,9 kg, soit une diminution de plus d'un quart (-26 %). La baisse relative la moins importante concerne le type de viande le plus consommé en Belgique, à savoir la viande porcine. Sa consommation est passée de 24,0 à 22,5 kg entre 2006 et 2016 (-6 %). Il convient de noter que nous mangeons plus de viande de volaille et de gibier qu'il y a dix ans. Leur consommation est passée de 3,05 à 3,16 kg (+4 %).

Dashboard
Content
Tableau
Content

Évolution de la consommation moyenne de viande en Belgique (2006-2016)

Consommation humaine (kg par habitant) 2006 2016 2016/2006 (en %) 2016-2006 (en kg)
Viande de bœuf et de veau 13,34 9,93 -26% -3,4
Viande porcine 23,98 22,49 -6% -1,5
Viande ovine et caprine 1,07 0,61 -43% -0,5
Viande équine 0,44 0,27 -39% -0,2
Volaille 17,63 13,22 -25% -4,4
Lapin et gibier 3,05 3,16 +4% +0,1
Abats comestibles 2,82 1,40 -50% -1,4
Total (part comestible) 62,33 51,07 -18% -11,3

But et description sommaire

Balance entre les ressources (production, stock initial, importations) et les emplois (utilisation, stock final, exportations) de différents produits agricoles.

Population étudiée

Produits agricoles

Périodicité

Irrégulière (plus d´1 an).

Calendrier de publication

Résultats disponibles 6 mois après la période de référence

Définitions

Production : Comprend les stocks, les exportations et les importations

Disponibilité : Comprend les semences, alimentation pour le bétail, les pertes et l'usage industriel

Métadonnées