Comptes macro-économiques de l’agriculture

Augmentation de la valeur de 18% de la branche agricole en 2022

Agriculture & pêche
Augmentation de la valeur de 18% de la branche agricole en 2022

Les comptes macro-économiques de l’agriculture 2022 confirment, d’une part, l’augmentation de la valeur de production de la branche agricole et, d’autre part, celle des consommations intermédiaires. Ces hausses s’expliquent surtout par l’inflation subie en 2022. La valeur de la branche agricole augmente de 18,0% par rapport à 2021.

Les cultures qui ont vu leur valeur progresser sont les plantes industrielles (+32,7%), les céréales (+21,0%) et les pommes de terre (+15,2%) tandis que les produits horticoles, eux, reculent (-6,9% pour les légumes et -3,8% pour les fruits).

La valeur de la production animale, quant à elle, progresse de 34%. Les charges supportées ont augmenté dans le même ordre de grandeur que le produit des ventes, soit 18,8% entre 2021 et 2022. L’augmentation des prix de l’énergie et des engrais en est la principale cause.

Tableau
Content

Comptes économiques agricoles (à prix courants) : valeurs aux prix de base (millions d’euros)

  2017 2018 2019 2020 2021 2022 2022/2021 (%) Moyenne 2017-2021
1. Céréales (y.c. semences) 376,8 417,8 435,9 490,1 680,8 823,8 21,0% 480,3
2. Plantes Industrielles 228,4 222,9 232,8 230,6 228,4 303,1 32,7% 228,6
3. Plantes fourragères 659,4 639,5 691,5 718,4 1.003,0 868,0 -13,5% 742,4
4. Produits maraîchers et horticoles 1.342,2 1.407,0 1.561,0 1.564,2 1.737,4 1.700,3 -2,1% 1.522,4
Légumes frais 845,6 851,3 974,4 985,1 1.124,9 1.047,5 -6,9% 956,3
Plantes et fleurs 496,6 555,7 586,6 579,1 612,4 652,8 6,6% 566,1
5. Pommes de terre (y.c. Semences) 519,7 464,0 492,1 489,7 652,8 752,2 15,2% 523,6
6. Fruits 421,8 461,3 484,9 526,1 553,8 532,6 -3,8% 489,6
7. Autres produits végétaux 27,9 27,9 27,9 27,9 27,9 26,7 -4,1% 27,9
8. Production végétale (1 a 7) 3.576,1 3.640,4 3.926,1 4.047,0 4.883,9 5.006,7 2,5% 4.014,7
9. Animaux 3.263,4 3.108,1 3.268,9 3.189,5 3.188,3 3.942,8 23,7% 3.203,6
Bovins 1.039,6 1.040,3 973,1 1.055,8 1.124,2 1.289,7 14,7% 1.046,6
Porcins 1.468,2 1.274,0 1.550,0 1.470,3 1.294,2 1.644,5 27,1% 1.411,3
Volailles 714,3 752,1 707,3 640,9 742,7 982,9 32,3% 711,5
10. Produits animaux 1.469,1 1.380,8 1.478,5 1.521,8 1.753,9 2.679,7 52,8% 1.520,8
Lait 1.344,9 1.275,8 1.354,1 1.396,3 1.620,9 2.436,9 50,3% 1.398,4
Œufs 123,2 103,9 123,2 124,3 131,9 238,5 80,9% 121,3
11. Production animale (9+10) 4.732,5 4.488,9 4.747,4 4.711,3 4.942,2 6.622,5 34,0% 4.724,5
12. Production de biens agricoles (8+11) 8.308,6 8.129,3 8.673,5 8.758,3 9.826,1 11.629,2 18,3% 8.739,2
13. Services et activités secondaires 163,7 175,5 190,8 235,9 282,5 298,0 5,5% 209,7
14. Production de la branche agricole (12+13) 8.472,3 8.304,8 8.864,3 8.994,2 10.108,6 11.927,1 18,0% 8.948,8
15. Consommations intermédiaires 6.000,5 6.079,2 6.237,1 6.585,7 7.635,6 9.071,7 18,8% 6.507,6
16. Consommation de capital fixe 784,8 771,0 737,4 822,5 878,6 878,6 0,0% 798,8
17. Valeur ajoutée nette aux prix de base (14-15-16) 1.687,1 1.454,7 1.889,9 1.586,1 1.594,3 1.976,8 24,0% 1.642,4
18. Rémunération de salariés 686,6 670,7 682,5 690,8 747,0 756,4 1,3% 695,5
19. Autres impôts sur la production 3,2 3,8 3,0 2,9 3,7 3,7 0,0% 3,3
20. Autres subventions sur la production 554,7 607,3 613,3 630,4 622,5 652,1 4,8% 605,6
21. Revenu des facteurs (17-19+20) 2.238,5 2.058,2 2.500,1 2.213,6 2.213,1 2.625,2 18,6% 2.244,7
Indicateur A (2010=100) * 90,2 82,2 99,2 91,2 89,1 101,3 13,6%  
* Indicateur A = indice du revenu réel des facteurs par unité de travail agricole annuel
Téléchargements

But et description sommaire

Les comptes macro-économiques de l’agriculture (CEA) offrent une vue systématique et comparable de l’activité économique de la branche d’activité agricole. Ils établissent la valeur ajoutée nette (compte de production, c’est-à-dire la rémunération des facteurs de production), l’excédent net d’exploitation (compte d’exploitation, c’est-à-dire la mesure du rendement de la terre, du capital et de la main-d’œuvre non salariée) et le revenu net d’entreprise (compte du revenu d’entreprise, c’est-à-dire la mesure de la rémunération de la main-d’œuvre non salariée, des terres appartenant aux unités agricoles et du capital). La valeur ajoutée nette est calculée d’une part au prix du producteur (c’est-à-dire sans prise en compte des subventions et des taxes sur la production) et d’autre part au coût des facteurs ou au prix de base (avec prise en compte de ces subventions et taxes). Les comptes macro-économiques de l’agriculture sont établis pour l’ensemble des unités économiques agricoles du pays, regroupés au sein de la branche d’activité agricole. Concrètement, cette branche d’activité rassemble toutes les entreprises agricoles recensées lors des enquêtes agricoles de mai et qui correspondent à la définition d’entreprise agricole retenue pour le recensement.

Les CEA sont annuels et clôturés en septembre de l’année suivante à l’année de référence. Toutes les sources de données statistiques sur l’agriculture, aussi bien externes qu’internes à Statbel, sont exploitées pour la réalisation des comptes.