Possession de voitures par ménage

Statbel DataLab : nouvelles statistiques, méthodes et sources de données en version bêta.

54 % des couples avec enfants vivant à la maison possèdent deux voitures ou plus

DataLab
Véhicules par ménage

Statbel, l'office belge de statistique, examine pour la première fois la possession de voitures par les ménages belges, déterminée sur la base des sources administratives. Auparavant, le nombre de ménages belges qui possédaient ou non une ou plusieurs voitures ne pouvait être estimé que sur la base d’enquêtes[1]. Pour pallier cela, nous avons développé un couplage expérimental qui nous donne une vue plus précise quoiqu’encore incomplète (voir note méthodologique).

En 2019, 54 % des couples avec enfants vivant à la maison possèdent deux voitures ou plus; 14 % de ces ménages possèdent même trois voitures ou plus.
En revanche, un tiers des parents de familles monoparentales ne possèdent pas de voiture et environ la moitié des personnes vivant seules n'ont pas de voiture, tandis que seuls 11 % des couples avec ou sans enfants peuvent se débrouiller sans voiture.

Tableau 1: Nombre de véhicules par ménage selon le type de ménage - répartition en pourcentage selon le type de ménage

  % de personnes Nombre de voitures par ménage
0 1 2 3 4 5 >5
Ménages d'une personne 15,0% 49,9% 46,8% 2,8% 0,3% 0,1% 0,0% 0,0%
Couples sans enfant cohabitant 22,2% 12,5% 57,8% 25,3% 3,5% 0,6% 0,2% 0,1%
Couples avec enfant(s) cohabitant(s) 48,2% 9,2% 36,8% 39,6% 10,8% 2,6% 0,6% 0,3%
Familles monoparentales 11,4% 30,0% 50,3% 15,9% 3,1% 0,5% 0,1% 0,1%
Autres types de ménages 3,1% 38,9% 37,5% 19,0% 3,4% 0,7% 0,2% 0,2%
  100%              
Nombre de ménages   26,8% 46,9% 20,5% 4,4% 1,0% 0,2% 0,1%

Tableau 2: Nombre de véhicules par ménage selon le type de ménage - chiffres absolus

  Nombre de personnes Nombre de voitures par ménage Nombre de ménages
0 1 2 3 4 5 >5
Ménages d'une personne 1.718.738 857.791 804.548 48.762 5.527 1.268 410 432 1.718.738
Couples sans enfant cohabitant 2.538.616 156.679 723.795 317.194 44.328 7.619 2.032 1.621 1.253.268
Couples avec enfant(s) cohabitant(s) 5.508.626 128.385 512.199 551.243 149.966 36.538 8.169 4.011 1.390.511
Familles monoparentales 1.307.845 146.661 246.068 77.911 15.102 2.543 562 328 489.175
Autres types de ménages 357.581 40.260 38.842 19.693 3.546 752 240 200 103.533
  11.431.406                
Nombre de ménages   1.329.776 2.325.452 1.014.803 218.469 48.720 11.413 6.592 4.955.225

Méthodologie:

Pour identifier les ménages disposant de véhicules immatriculés en Belgique, nous avons réalisé un couplage entre le fichier de la population 2019 et celui de la DIV 2019 d’une part et entre le fichier de la population et les données Belcotax d’autre part. Le couplage du fichier de population 2019 avec la DIV a permis l’identification directe de 4.697.245 véhicules immatriculés au nom d’une personne physique. Outre ces véhicules, 994.624 sont également immatriculés à la DIV sous un numéro d’entreprise. Ces voitures couvrent un large éventail d'applications dont les véhicules utilitaires, les véhicules en leasing et, naturellement, les voitures de société (immatriculées par exemple au nom d’une société de leasing).

Comme on le sait, dans notre pays, ce dernier groupe de voitures joue un rôle non négligeable lorsqu'il s'agit de la possession d'une voiture. Toutefois, sur la base de la DIV, il n'est pas possible de distinguer les différents types d'utilisation des voitures immatriculées sous un numéro d'entreprise.

Nous avons donc suivi une stratégie différente, et avons inclus certaines données fiscales dans ce couplage (les données dites Belcotax[2]).  Nous avons ainsi identifié 613.603 voitures (sur les 994.624 voitures enregistrées auprès de la DIV sous un numéro d'entreprise) que nous pouvons attribuer à des ménages. Nous avons présenté ce chiffre à des experts. Ceux-ci indiquent une sous-estimation d'environ 150.000 voitures (de société)[3]. Il s'agit d’environ 3 % du nombre total de véhicules que nous avons couplés (5.311.000).

Outre la consultation d'experts, nous avons également validé ces données dans le cadre de nos enquêtes. Les résultats de cette validation étaient positifs. 

 


[1 Les données d’enquête ne permettent pas d’effectuer une analyse géographique détaillée, ce qui est naturellement important dans les études de mobilité.
Les sources de données administratives le permettent par contre. C’est pourquoi Statbel, l’office fédéral belge de statistique, a couplé différentes bases de données de manière innovante et est ainsi parvenu à cartographier la possession de voitures par les ménages belges.
Les résultats et la méthodologie de ce travail ont été validés par un large groupe d’experts en mobilité. Ceux-ci ont confirmé la grande importance des nouvelles données (par rapport aux données d’enquête), mais ont signalé une sous-estimation d’environ 150.000 voitures (3 % des 5.311.000 véhicules que nous avons couplés). Nous insistons donc sur le fait que les résultats ci-dessous ne sont pas définitifs, mais nous pouvons affirmer que les éventuelles variations dans la répartition en pourcentage par type de ménage seront relativement faibles.

[2] La déclaration d’un véhicule peut se faire en l’indiquant dans les ‘avantages de toute nature pour usage d’une voiture de société’ dans la fiche fiscale 281.20 pour les dirigeants d’entreprise indépendants, et dans les ‘avantages de toute nature pour usage d'une voiture de société’ dans la fiche fiscale 281.10 pour les salariés.

[3] Selon les experts, la sous-estimation du nombre de voitures de société n'est pas due au fait que les citoyens ne déclarent pas ces voitures de société puisque, en pratique, les déclarations sont souvent préparées par les services du personnel et les secrétariats sociaux. Nous continuons à analyser la qualité du couplage (par exemple, les différences dans les moments d'extractions) ainsi que la possibilité d'intégrer des informations via d'autres sources de données.