Déchets d'emballages

1,9 millions de tonnes de déchets d'emballages en 2019

Environnement
1,9 millions de tonnes de déchets d'emballages en 2019

La quantité totale d'emballages mis sur le marché belge a augmenté de 6,9% en 2019 par rapport à 2018 et s’élève à 1,9 million de tonnes. Le papier et le carton représentent 39% du poids total des déchets d'emballages produits en Belgique. Le verre (25%) et le plastique (18%) sont également deux grands groupes.

84% des déchets d’emballages sont recyclés. Le verre enregistre un taux de recyclage de 100%, mais cela est dû surtout à l'import parallèle de boissons dont les emballages ne sont pas repris dans le total mis sur le marché, mais néanmoins recyclés. Les emballages en métal sont recyclés à 95% et ceux en papier et en carton à 92%.

Production
Content

Génération de déchets d'emballages (tonnes)

in ton 2000 2005 2010 2014 2015 2016 2017 2018 2019
TOTAL 1.496.290 1.659.443 1.685.954 1.741.867 1.751.143 1.780.492 1.780.772 1.799.868 1.923.340
Verre 334.090 388.278 386.189 405.414 403.052 404.939 397.408 412.675 471.777
Plastique 243.790 290.248 315.505 329.130 339.690 343.161 345.342 347.394 351.388
Papier/carton 516.120 636.671 648.075 681.114 680.704 699.682 698.400 698.102 745.281
Métaux 140.110 135.963 127.479 119.661 118.117 118.434 118.937 122.158 119.917
Bois 211.700 191.853 195.664 192.116 195.507 200.542 207.749 205.441 221.433
Composites et autres 50.480 16.430 13.042 14.432 14.073 13.734 12.936 14.098 13.545
Recyclage (t)
Content

Recyclage (tonnes)

in ton 2000 2005 2010 2014 2015 2016 2017 2018 2019
TOTAL 935.270 1.274.705 1.344.669 1.416.801 1.427.814 1.458.418 1.491.974 1.534.746 1.619.576
Verre 266.130 387.890 386.189 405.414 403.052 404.939 397.408 412.675 471.777
Plastique 62.140 110.510 130.862 137.538 144.583 149.034 153.566 147.449 166.388
Papier/carton 423.970 530.075 582.109 617.005 617.067 625.401 649.125 667.702 688.267
Métaux 98.430 120.390 120.731 117.482 115.925 116.438 117.122 119.906 114.019
Bois 71.960 125.462 123.801 138.684 146.407 162.168 173.948 186.072 178.275
Composites et autres 12.640 378 977 678 780 438 805 942 850
Recyclage (%)
Content

Recyclage (%)

in % 2000 2005 2010 2014 2015 2016 2017 2018 2019
TOTAL 62,5% 77,0% 79,8% 81,3% 81,5% 81,9% 83,8% 85,3% 84,2%
Verre 79,7% 99,9% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0% 100,0%
Plastique 25,5% 38,1% 41,5% 41,8% 42,6% 43,4% 44,5% 42,4% 47,4%
Papier/carton 82,1% 83,3% 89,8% 90,6% 90,7% 89,4% 92,9% 95,6% 92,3%
Métaux 70,3% 88,5% 94,7% 98,2% 98,1% 98,3% 98,5% 98,2% 95,1%
Bois 34,0% 65,0% 63,3% 72,2% 74,9% 80,9% 83,7% 90,6% 80,5%
Composites et autres 25,0% 2,0% 7,5% 4,7% 5,5% 3,2% 6,2% 6,7% 6,3%
Energie
Content

Quantité utilisée pour la production d'énergie par incinération (tonnes)

in ton 2000 2005 2010 2014 2015 2016 2017 2018 2019
TOTAL 126.100 264.477 234.389 285.550 244.451 230.905 198.467 185.264 0
Plastique 86.950 134.764 143.955 175.440 176.739 168.385 162.197 167.449 0
Papier/carton 12.610 54.264 39.662 51.463 49.241 48.434 23.793 6.430 0
Bois 17.890 66.391 43.599 46.402 6.633 1.512 1.441 0 0
Composites et autres 8.650 9.058 7.173 12.245 11.838 12.574 11.036 11.385 0

Source: IVCIE (Commission Interrégionale de l'Emballage)
Ce point reflète les résultats transmis par la Belgique à la Commission européenne. La méthode de calcul fixée par l’Europe doit tenir compte :

  • de tous les emballages perdus mis sur le marché belge, soit également les quantités mises sur le marché par les free-riders (non membres de FostPlus ou Val-I-Pac)
  • de tous les emballages réutilisables mis pour la première fois sur le marché belge ;
  • des résultats de recyclage et de valorisation des déchets d’emballages perdus, communiqués par les organismes
  • agréés Fost Plus et Val-I-Pac, ainsi que par les responsables d’emballages qui remplissent eux-mêmes leur obligation de reprise ;
  • des résultats de recyclage et de valorisation des emballages réutilisables retirés du marché. Les quantités recyclées sont ramenées au quantités mises sur le marché par les responsables d'emballages. Des importations parallèles (par exemple par les particuliers) font que les quantités recyclées peuvent dépasser les quantités mises sur le marché par les les responsables d'emballages.
  • Le recyclage de verre atteint le maximum théorique de 100% (il dépasse en fait 100%) surtout à cause d'import parallèle de vins, bières, champagnes, non connus dans le total mis sur le marché, mais néanmoins recyclé.
  • Forte chute de la quantité de bois utilisée pour la production d'énergie par incinération à cause d'un ajustement méthodologique entre 2014 et 2015
Téléchargements

But et description sommaire

Ce point reflète les résultats transmis par la Belgique à la Commission européenne. La méthode de calcul fixée par l’Europe doit tenir compte :

  • de tous les emballages perdus mis sur leur marché belge, soit également les quantités mises sur le marché par les free-riders (non membres de FostPlus ou Val-I-Pac)
  • de tous les emballages réutilisables mis pour la première fois sur le marché belge ;
  • des résultats de recyclage et de valorisation des déchets d’emballages perdus, communiqués par les organismes agréés Fost Plus et Val-I-Pac, ainsi que par les responsables d’emballages qui remplissent eux-mêmes leur obligation de reprise ;
  • des résultats de recyclage et de valorisation des emballages réutilisables retirés du marché.

Les quantités recyclées sont ramenées au quantités mises sur le marché par les responsables d'emballages. Des importations parallèles (par exemple par les particuliers) font que les quantités recyclées peuvent dépasser les quantités mises sur le marché par les les responsables d'emballages.

Le recyclage de verre atteint le maximum théorique de 100% (il dépasse en fait 100%) surtout à cause d'import parallèle de vins, bières, champagnes, non connus dans le total mis sur le marché, mais néanmoins recyclé.

Méthode de collecte des données

Source des données : IVCIE (Commission Interrégionale de l'Emballage)

Périodicité

Annuelle.

Calendrier de publication

Résultats disponibles 2 ans après la période de référence.