Focus sur le marché du travail

Les jeunes trouvent un emploi au moyen d'une candidature spontanée ou par l'intermédiaire de leur réseau

Emploi & formation
Les jeunes trouvent un emploi au moyen d'une candidature spontanée ou par l'intermédiaire de leur réseau

Il ressort des nouveaux chiffres de Statbel, l'office belge de statistique, que les jeunes (âgés de 15 à 34 ans) trouvent principalement un emploi au moyen d'une candidature spontanée auprès de l'employeur (26 %) et par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances (24 %). Par ailleurs, 17 % ont trouvé leur emploi par une petite annonce, et 10 % par l'intermédiaire d'une agence d'intérim ou de sélection. 8 % ont été sélectionnés par l'employeur lui-même, 7 % ont obtenu un emploi par l'intermédiaire de leur établissement d'enseignement et 6 % par l'intermédiaire d'un service public de l'emploi (VDAB, Actiris, FOREM, ADG) ou d'une mission locale pour l'emploi.

C'est ce qu'il ressort de l'Enquête sur les forces de travail 2016, une enquête coordonnée au niveau européen.[1]

Comment l'emploi a été trouvé Pourcentage
candidature spontanée 26
famille, amis ou connaissances 24
petite annonce 17
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 10
l’employeur a lui-même pris contact 8
établissement d'enseignement 7
service public de l'emploi 6
autre 1
Total 100

La façon de trouver un emploi dépend également des caractéristiques du jeune lui-même et du secteur dans lequel il est employé. En fonction du niveau d'études, de l'âge, du sexe et du secteur dans lequel la personne cherche du travail, certains canaux sont plus ou moins utilisés.

Niveau d’instruction

Le niveau d'instruction[2] détermine dans une grande mesure la manière dont un jeune trouve du travail. Les jeunes ayant un niveau d'instruction faible et moyen font le plus souvent appel à la famille, aux amis et aux connaissances. Ils trouvent également plus souvent un emploi par l'intermédiaire d'un service de placement que les jeunes ayant un niveau d'instruction élevé.

Les jeunes ayant un niveau d'instruction élevé trouvent principalement du travail au moyen d'une candidature spontanée. Par rapport aux jeunes ayant un niveau d'instruction faible et moyen, ils trouvent plus souvent un emploi grâce aux petites annonces ou à l'établissement d'enseignement, ou ils sont plus souvent contactés par l'employeur lui-même.

Comment l'emploi a été trouvé (%) Niveau d'instruction faible Niveau d'instruction moyen Niveau d'instruction élevé
candidature spontanée 23,6 25,3 28,1
famille, amis ou connaissances 36,6 31,0 15,1
petite annonce 12,0 15,4 21,3
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 9,8 10,5 9,4
l’employeur a lui-même pris contact 4,4 6,3 10,6
établissement d'enseignement 4,1 4,3 10,7
service public de l'emploi 9,6 7,1 4,7
Total 100 100 100

Classes d'âge

Plus la personne est jeune, plus elle trouve un emploi par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances. Les personnes âgées de 30 à 34 ans trouvent aussi plus souvent un emploi au moyen des candidatures spontanées et des petites annonces.

Comment l'emploi a été trouvé (%) 15-19 20-24 25-29 30-34
candidature spontanée 25,4 23,3 24,5 29,6
famille, amis ou connaissances 36,2 28,8 24,6 22,3
petite annonce 3,8 16,3 17,2 19,3
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 2,7 11,7 9,2 10,3
l’employeur a lui-même pris contact 10,8 8,5 8,4 7,0
établissement d'enseignement 13,7 6,2 8,2 6,1
service public de l'emploi 7,4 5,1 8,0 5,4
Total 100 100 100 100

Sexe

La méthode la plus utilisée pour trouver du travail est différente chez les hommes et chez les femmes. Les femmes trouvent la plupart du temps un emploi au moyen d'une candidature spontanée, et les hommes un peu plus souvent par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances. Les agences d'intérim, de recrutement et de sélection sont également importants pour ces derniers. Il existe toutefois un lien évident avec le secteur dans lequel les femmes et les hommes sont souvent employés (l'enseignement et l'industrie, respectivement).

Comment l'emploi a été trouvé (%) Homme Femme
candidature spontanée 24,0 28,8
famille, amis ou connaissances 26,3 23,1
petite annonce 16,5 18,7
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 11,8 7,9
l’employeur a lui-même pris contact 9,1 6,7
établissement d'enseignement 6,9 7,3
service public de l'emploi 5,3 7,6
Total 100 100

Secteur d'emploi

Les résultats permettent également d'établir une distinction entre les secteurs.[3] Dans le secteur secondaire [4], les jeunes trouvent principalement un emploi par l'intermédiaire de contacts personnels avec la famille et des amis, ou de l'employeur qui les contacte lui-même. Dans le secteur quaternaire, les jeunes sont plus souvent engagés à la suite de candidatures spontanées ou de petites annonces, ou par l'intermédiaire des établissements d'enseignement. Les offres d'emploi des agences d'intérim, de recrutement ou de sélection conduisent davantage à un emploi dans les secteurs secondaire et tertiaire.

Comment l'emploi a été trouvé (%) Secondaire Tertiaire Quaternaire
candidature spontanée 23,3 23,2 32,2
famille, amis ou connaissances 26,7 28,0 19,1
petite annonce 14,8 19,0 17,3
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 14,8 12,2 4,3
l’employeur a lui-même pris contact 10,2 7,0 7,7
établissement d'enseignement 5,6 4,3 11,7
service public de l'emploi 4,6 6,3 7,7
Total 100 100 100

Statbel publie également des données plus détaillées pour les secteurs spécifiques, lorsque les données sont suffisantes et les différences claires[5]. Les jeunes travaillant dans l'industrie ont beaucoup plus souvent trouvé leur emploi par l'intermédiaire d'une agence d'intérim, de recrutement ou de sélection. Dans la construction, de nombreux jeunes ont été contactés par l'employeur lui-même, ou ont trouvé leur emploi par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances. Un emploi dans l'horeca est souvent obtenu par l'intermédiaire de la famille, des amis ou des connaissances. En ce qui concerne les activités spécialisées, scientifiques et techniques et l'administration, publique, les emplois sont souvent trouvés par les petites annonces. Un emploi dans l'enseignement s'obtient la plupart du temps au moyen d'une candidature spontanée et souvent aussi par l'intermédiaire d'un établissement d'enseignement. Enfin, dans le secteur de la santé humaine et de l'action sociale, les emplois s'obtiennent également souvent par l'intermédiaire d'un établissement d'enseignement ou d'un service public de l'emploi.

Comment l'emploi a été trouvé (%) Industrie Construction Hébergement et restauration Activités spécialisées, scientifiques et techniques Administration publique Enseignement Santé humaine et action sociale
candidature spontanée 22,2 22,1 19,3 22,1 27,8 39,9 29,8
famille, amis ou connaissances 24,5 33,4 41,5 23,1 23,1 15,0 18,1
petite annonce 14,0 15,3 15,0 21,3 24,9 12,0 18,3
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 20,4 4,6 4,5 9,2 11,2 1,4 3,1
l’employeur a lui-même pris contact 7,5 15,6 7,1 8,6 5,4 11,0 4,8
établissement d'enseignement 6,9 5,0 4,0 9,3 3,7 13,4 15,6
service public de l'emploi 4,5 3,9 8,6 6,5 3,9 7,2 10,4
Total 100 100 100 100 100 100 100

Données supplémentaires

Ces chiffres sont le résultat d'un module ad hoc de l'Enquête sur les forces de travail. Chaque année, un certain nombre de questions permettant de se concentrer sur un aspect spécifique du marché du travail sont ajoutées. En 2016, ce module portait sur les jeunes et le marché du travail. Des résultats détaillés de ce module sont disponibles ici.

Les modules ad hoc sont organisés dans tous les États membres de l'Union européenne. Les comparaisons avec les autres pays européens sont disponibles à l'adresse http://ec.europa.eu/eurostat/data/database[1]. Ces tableaux contiennent notamment les chiffres suivants pour la Belgique:

Expérience professionnelle pendant les études : 48 % de tous les jeunes n'ont pas travaillé pendant les études qui ont mené au niveau d'instruction le plus élevé. 52 % ont donc acquis une expérience professionnelle, dont 18 % n'avaient effectué que du travail rémunéré, 16 % que du travail non rémunéré et 18 % une combinaison des deux.

Pour 65 % des jeunes qui ont acquis une expérience professionnelle, au moins une de leurs expériences faisait partie de leur programme scolaire. Pour 85 % d'entre eux, cette expérience était obligatoire, non rémunérée et a duré moins de 6 mois. Pour 10 %, cette expérience était obligatoire, rémunérée et d'une durée d'au moins 6 mois. Enfin, pour 5 %, il ne s'agissait pas d'une partie obligatoire de leur programme scolaire.

Raisons d'arrêter des études entamées Après avoir obtenu leur diplôme ou niveau d'instruction le plus élevé, certains jeunes ont entamé d'autres études. Il a été demandé à ceux qui n'avaient pas terminé ces études quelle en était la raison:

  • 22 % n'avaient pas réussi les derniers examens ou des examens antérieurs;
  • pour 22 %, les études ne répondaient pas à leurs besoins ou ne correspondaient pas à leurs domaines d'intérêt;
  • 22 % souhaitaient travailler;
  • Dans une bien moindre mesure, des raisons familiales (9 %), des raisons de santé personnelles (2 %) ou des frais scolaires trop élevés (1 %) ont été invoqués.
  • Pour 22 %, il s'agissait d'une autre raison.

Raison de ne pas poursuivre les études: il a été demandé aux jeunes dont le niveau d'instruction le plus élevé était l'enseignement secondaire (ou le brevet d'enseignement supérieur BES) la raison principale pour laquelle ils n'ont pas entamé d'autres études.

52 % souhaitaient travailler. Pour 17 %, le niveau d'instruction le plus élevé était déjà suffisant. 10 % ont invoqué des raisons familiales et 7 % ont déclaré ne pas avoir trouvé d'études qui répondaient à leurs besoins ou qui correspondaient à leurs domaines d'intérêt. Les raisons de santé personnelles, le degré de difficulté des études, les frais d'études ou d'autres raisons n'ont joué qu'un rôle limité.

48 % estiment que leur niveau d'études répond en grande partie aux exigences de leur emploi actuel. Pour 19 %, il y répond dans une certaine mesure. Pour 12 et 21 %, le niveau d'études répond très peu et pas du tout, respectivement, aux exigences de leur emploi actuel.

Enfin, le module portait également sur la mobilité (potentielle) du travail des jeunes. 69 % n'ont pas déménagé ou ne veulent pas déménager pour leur emploi. 15 % l'ont fait ou le ferait dans une autre commune belge, 9 % en Europe et 7 % en dehors de l'Europe. Il existe aussi chez les jeunes une certaine volonté à faire la navette: 30 % parcourent plus d'une heure de trajet aller par jour ou envisageraient d'accepter un emploi pour lequel le trajet est si long.

 

[1] Les résultats ne sont pas des chiffres absolus, mais le résultat d'une extrapolation d'un échantillon de 5.359 personnes âgées entre 15 et 34 ans. Il faut en tenir compte lors de l’interprétation des chiffres. Lorsque le nombre de personnes estimé est inférieur à 10.000 (chiffres en rouge), les données doivent être interprétées avec prudence.

[2] Il s'agit du niveau d'instruction le plus élevé atteint.
Les personnes ayant un niveau d’instruction faible sont les personnes qui détiennent au mieux un diplôme de l’enseignement secondaire inférieur.
Les personnes ayant un niveau d’instruction moyen ont obtenu un diplôme de l’enseignement secondaire supérieur, mais pas de diplôme de l’enseignement supérieur.
Les personnes ayant un niveau d’instruction élevé ont un diplôme de l’enseignement supérieur.

[3]Secteur primaire: agriculture et pêche; secteur secondaire: industrie, secteur tertiaire: secteur des services commerciaux et secteur quaternaire: secteur non marchand.

[4] Les pourcentages du secteur primaire ne sont pas indiqués en raison des nombres trop faibles.

[5] Pour cette analyse, ne sont considérés que les 10 secteurs dans lesquels la plupart des jeunes de l'échantillon travaillent et où apparaissent des différences significatives.

Tableau
Content
Comment l'emploi a été trouvé Pourcentage
candidature spontanée 26
famille, amis ou connaissances 24
petite annonce 17
agence d’intérim, de recrutement ou de sélection 10
l’employeur a lui-même pris contact 8
établissement d'enseignement 7
service public de l'emploi 6
autre 1
Total 100

Avez-vous des questions sur ce thème?