Enquête sur les forces de travail (EFT)

Particuliers
Ménages
Description

L'enquête sur les forces de travail (EFT) est une enquête socio-économique par sondage menée auprès des ménages Son but principal est de classer la population en âge de travailler (15 ans et plus) en trois groupes (personnes occupées, chômeurs et inactifs), et de fournir des données descriptives et explicatives sur chacune de ces catégories. Cette enquête est également réalisée dans les autres États membres de l’UE et est coordonnée par EUROSTAT, le service statistique de l'Union européenne. En Belgique, l'EFT est organisée par Statbel. Le but est d’obtenir des informations comparables au niveau européen.

Durée
-
Questions les plus fréquentes sur cette enquête

Vous êtes un des 20.000 ménages qui a été sélectionné de manière aléatoire pour participer à l'enquête sur les forces de travail. Il s’agit d’une enquête obligatoire. L'enquête sera menée par un enquêteur de Statbel, l'office belge de statistique. L’enquêteur vous posera des questions sur votre situation de travail, vos démarches de recherche d'un emploi, vos études et votre diplôme. Même si vous ne travaillez pas ou si vous étudiez, vous serez aussi interrogé. L’enquête sera alors beaucoup plus courte.

L'enquête est menée dans tous les pays de l'Union européenne. Ainsi, les chiffres concernant le nombre de travailleurs, de chômeurs et de personnes inactives peuvent être comparés entre les pays. Les résultats anonymes sont également utilisés par les universités et les services de recherche. 

La loi statistique nous interdit d’utiliser les informations collectées pour d’autres buts que les statistiques. Nous ne pouvons, par exemple, pas fournir ces informations à  l'administration fiscale, à l'ONEM ou  à d'autres institutions.

Comme annoncé dans la lettre d'introduction, un enquêteur de Statbel va se présenter chez vous afin de procéder à l’enquête sur les forces de travail. Ce sont des questions simples sur votre situation de travail, vos démarches de recherche d'un emploi, vos formations éventuelles et votre diplôme. L’enquête prend en moyenne 10 à 15 minutes par personne.
Si vous nous transmettez votre numéro de téléphone via nos coordonnées mentionnées sur la lettre, l’enquêteur pourra vous contacter pour convenir d’un rendez-vous. Ainsi, l’enquêteur se rendra chez vous à un moment où vous êtes présent(e) et lorsque vous aurez le temps de répondre aux questions.

Il s’agit effectivement d’une enquête obligatoire. Veuillez discuter de tout refus éventuel avec l'enquêteur.
 
Pour la qualité des résultats, il est important que les ménages sélectionnés aléatoirement participent à l’enquête. En cas de non-participation, les ménages qui ne disposent, par exemple, pas de suffisamment de temps ou qui sont souvent absents de leur domicile, risquent d’être sous-représentés. Par conséquent, le nombre de personnes occupées en Belgique risque également d’être sous-représenté.

Une amende est prévue dans l’Arrêté royal en cas de non-participation des répondants. L’obligation de participer à l’enquête est comparable à celle de l’obligation d’aller voter, pour laquelle une amende est également légalement prévue.

L’enquête prend en moyenne une dizaine de minutes par personne. Pour les retraités ou les personnes inactives, le questionnaire est plus court. Pour les personnes occupées, le questionnaire dure en moyenne 15 minutes.

Chaque année, environ 60.000 ménages sont sélectionnés de manière aléatoire. Nous utilisons le Registre national comme source. Il s'agit d'une base de données publique où figurent tous les résidents légaux en Belgique. Nous sélectionnons uniquement les ménages avec au moins une personne âgée de 15 à 76 ans. Tous les membres du ménage de 15 ans et plus doivent répondre. Les personnes qui résident dans un monastère, dans une maison de repos ou un autre logement collectif n’entrent pas en ligne de compte.

Pour la qualité des résultats, il est important que les ménages sélectionnés aléatoirement participent à l’enquête. En cas de non-participation, les ménages qui ne disposent pas de suffisamment de temps ou qui sont souvent absents de leur domicile, risquent d’être sous-représentés. Par conséquent, le nombre de personnes occupées en Belgique risque également d’être sous-représenté.

Oui, Statbel doit se conformer à la loi statistique pour collecter des informations afin d’établir ses statistiques. La loi statistique interdit d’ailleurs formellement de créer un dossier vous concernant ou de communiquer les informations collectées à d'autres services publics. Nous ne pouvons diffuser que des données agrégées et anonymes.

Votre vie privée est donc protégée dans la mesure où Statbel ne peut pas divulguer des données individuelles. Concrètement :

  • Les questionnaires papier complétés (s’il s’agit d’un formulaire papier) sont encodés par nos services, puis stockés dans un espace sécurisé. Après trois ans, une entreprise spécialisée détruit ces documents.
  • Après vérification des données, nous en retirons votre nom et votre adresse. 
  • Les utilisateurs externes reçoivent uniquement un fichier où les réponses des différents individus sont agrégées. Votre nom, adresse et date de naissance sont retirés du fichier.

Si toutes les personne du ménage ont  65 ans ou plus et sont inactives, votre ménage peut  participer à l'enquête par téléphone. Si vous communiquez votre numéro de téléphone via nos coordonnées sur la lettre, l’enquêteur vous contactera pour répondre à l'enquête.