Abattages en 2016: augmentation pour les bovins et les poulets, diminution pour les porcs

Agriculture & pêche
Abattages en 2016: augmentation pour les bovins et les poulets, diminution pour les porcs

Le nombre d'abattages de bovins ne cesse d'augmenter. Le nombre d'abattages de porcs, par contre, a continué de baisser sous l'effet de la détérioration des prix.

En 2016, 911.000 bovins ont été abattus, une hausse de 4% par rapport à 2015. Le nombre de porcs abattus a baissé de 6% et se chiffre à 11,18 millions d'animaux. Le nombre de poulets abattus a connu une hausse limitée de 1%, ce qui porte le nombre de poulets abattus à 305,77 millions d'unités.

Avec une part de 59%, le secteur porcin est le plus gros contributeur d'animaux abattus. 930.000 porcs sont abattus chaque mois, ce qui représente un poids abattu de 1,06 milliard de kg sur base annuelle.

Vient ensuite le secteur des volailles, qui contribue à hauteur de 453 millions de kg de poulets abattus, soit une part de 25%. Chaque mois, plus de 25 millions de poulets vont à l'abattoir.

Le secteur bovin, avec 278 millions de kg de bovins abattus, a une part de 15% en poids abattu, pour 76.000 abattages par mois.

En outre, environ 12.000 moutons, 1.000 chèvres, 500 chevaux, 65.000 dindes, 4.000 canards en 5.000 unités d’autres types de volailles sont abattus chaque mois. Au total, 26,58 millions d'animaux sont abattus par mois.