Migrations

Solde migratoire de 50.180 personnes en 2018

Population
Solde migratoire de 50.180 personnes en 2018

En 2018, 166.894 personnes ont immigré vers la Belgique via diverses voies administratives, tandis que les émigrations concernaient 116.714 personnes. Le solde migratoire (= la différence entre les immigrations et les émigrations internationales) s'élevait donc à 50.180 personnes et a contribué pour plus de 4/5 à l'augmentation de la population résidente en Belgique.

Content

Migrations internationales totales (Belges et étrangers) 1948-2018

Migration_fr.png

Les données relatives aux migrations proviennent depuis 1988 du Registre national qui centralise principalement les informations en provenance des registres de population communaux.

Les statistiques de migrations internes décrivent les changements de résidence au sein du pays.

Les statistiques de migrations internationales décrivent les immigrations en provenance de l’étranger et les émigrations à destination de l’étranger.

Depuis le 1er février 1995, les demandeurs d’asile inscrits au registre d’attente sont exclus de la population résidente et sont repris dans les statistiques de mouvement de la population au moment de la reconnaissance du statut de réfugié ou de leur régularisation sur une autre base dans la catégorie « changement de registres ».

A partir de 2007, les « immigrations internationales totales » reprennent les catégories précédemment intitulées :

  • « Mouvement migratoire – Entrées » (ou « Immigration internationale »)
  • « Changement de registre »
  • « Réinscrit ayant été rayé »

A partir de 2007, les « émigrations internationales totales » reprennent les catégories précédemment intitulées :

  • « Mouvement migratoire – Sorties » (ou « Emigration internationale »)
  • « Population rayée d’office »

Le solde migratoire est calculé en faisant la différence entre le nombre d’immigrations internationales totales et le nombre d’émigrations internationales totales.