Recensement- Census

Table of Contents

    CensusHome

    Le premier recensement belge date de 1846. Il avait alors comme objectif principal de compter la population. Les recensements décennaux qui ont suivi revêtaient surtout une importance administrative mais avaient également une valeur socio-économique.

    Avec l’introduction du registre national dans les années 80 du siècle dernier, le comptage de la population est devenu superflu, ce qui a fait perdre au recensement général son caractère administratif. En 2001, cette évolution a débouché sur un changement de nom : le recensement est devenu l’Enquête socio-économique générale 2001.

    Le census 2011 franchit une étape supplémentaire. L’enquête classique est entièrement remplacée par l’utilisation de données qui sont déjà disponibles dans les bases de données administratives. Il ne suffit toutefois pas de le dire pour le faire. La nouvelle méthode a été testée en profondeur en 2006, au travers du projet pilote « Microcensus ». Les avantages de cette manière de travailler sont légion: réduction des coûts et de la charge pour le citoyen, moins de papier consommé, etc.

    Assembler diverses sources d’information ne peut toutefois pas se faire au détriment de la confidentialité des données. Des mesures juridiques et techniques sont prises afin garantir la protection de la vie privée des citoyens. 
    Les résultats du census seront enregistrés dans un système de datawarehouse, qui facilitera la diffusion des résultats sous forme de tableaux globaux et anonymes. Les décideurs, les institutions publiques, les entreprises, les universités, les étudiants, les particuliers, etc. pourront tous utiliser les données du census.

    Les recensements de la population en Belgique, depuis 1830

    Dates Effectif de la population Dates Effectif de la population
    1846 (15 octobre) 4.337.196 1920 (31 décembre)** 7.465.782
    1856 (31 décembre) 4.529.460 1930 (31 décembre) 8.092.004
    1866 (31 décembre) 4.827.833 1947 (31 décembre) 8.512.195
    1876 (31 décembre)* 5.336.185 1961 (31 décembre) 9.189.741
    1880 (31 décembre) 5.520.009 1970 (31 décembre) 9.650.944
    1890 (31 décembre) 6.069.321 1981 (1er mars) 9.848.647
    1900 (31 décembre) 6.693.548 1991 (1er mars) 9.978.681
    1910 (31 décembre) 7.423.784 2001 (1er octobre) 10.296.350
        2011 (1er janvier) 11.000.638
    * Les résultats du recensement de 1876 sont rarement pris en considération. 
    ** L’effectif de 1920 correspond au nouveau territoire qui inclut les cantons de La Calamine, Eupen, Malmédy et Saint-Vith. Sans eux, il est ramené à 7.401.353, plus comparable à l’effectif de 1910.