Origine

Diversité selon l’origine en Belgique

Population
Diversité selon l’origine en Belgique

Au 01/01/2021, la population belge se composait comme suit: 67,3% de Belges d’origine belge, 20,1% de Belges d’origine étrangère et 12,6% de non-Belges. C’est ce que montrent les chiffres de Statbel, l'office belge de statistique.

POURQUOI ET COMMENT?

La Belgique est un pays d’une grande diversité et cette diversité s’accroît. La demande de chiffres sur la diversité de la population augmente d’année en année, tant dans le monde académique que chez les décideurs politiques. Pour répondre à cette demande, Statbel a décidé de créer ces tableaux sur la population belge selon l’origine. Une série chronologique de 2000 à 2021 permet d’étudier l’évolution de la diversité selon l’origine.

Lors de l'élaboration de cette nouvelle statistique, Statbel a largement consulté d'autres partenaires, tant des experts en démographie chez les partenaires régionaux que certains experts dans le domaine des migrations internationales. La classification en groupes d'origine et la dénomination des différents groupes ont été testées et ont abouti au consensus suivant.

La statistique sur l’origine se base sur les caractéristiques suivantes: la nationalité actuelle et la première nationalité enregistrée de la personne ainsi que la première nationalité enregistrée des deux parents. Sur cette base, on distingue trois grands groupes d’origine:

  1. Belge d'origine belge;
  2. Belge d'origine étrangère;
  3. Non-Belge.

Le deuxième groupe, les Belges d'origine étrangère, est très diversifié et est dès lors subdivisé en plusieurs sous-groupes:

  • Belge d'origine étrangère;
    • a. Première nationalité enregistrée belge;
      • i. Un parent ayant une première nationalité étrangère enregistrée ;
      • ii. Les deux parents ayant une première nationalité étrangère enregistrée ;
    • Première nationalité enregistrée étrangère.

Par ailleurs, la nationalité d’origine a été déterminée. Elle a été reprise dans les groupes de nationalité d'origine suivants:

  1. Belge (uniquement pour les personnes du groupe d’origine Belge d'origine belge);
  2. Pays voisin: l’Allemagne, la France, les Pays-Bas, le Grand-Duché de Luxembourg et le Royaume-Uni sont considérés comme des pays voisins;
  3. UE27 (à l’exclusion de la Belgique et des pays voisins);
  4. Hors UE27 (à l’exclusion des pays voisins).

La répartition de la population belge selon le groupe d’origine et le groupe de nationalité d’origine est discutée plus en détail dans la documentation et les deux arbres décisionnels disponibles dans les tableaux.

POPULATION SELON LE GROUPE D’ORIGINE

Au 01/01/2021, la population belge se composait comme suit: 67,3% de Belges d’origine belge, 20,1% de Belges d’origine étrangère et 12,6% de non-Belges. En chiffres absolus, cela représente respectivement 7.753.000, 2.320.385 et 1.447.853 habitants. Le groupe des Belges d'origine étrangère est toutefois très divers:

  • 49,7% n’ont pas la nationalité belge comme première nationalité enregistrée mais ont acquis la nationalité belge entre-temps.
  • 50,3% ont la nationalité belge comme première nationalité enregistrée, parmi lesquels:
    • 20,3% ont deux parents ayant une première nationalité étrangère enregistrée ;
    • 30,0% ont un parent ayant une première nationalité étrangère enregistrée;

Il y a des différences importantes si l’on compare les trois régions belges entre elles.

  • Au niveau belge, environ deux tiers de la population était belge d'origine belge au 01/01/2021. Cela varie d’une personne sur quatre dans la Région de Bruxelles-Capitale à deux personnes sur trois en Région wallonne, et trois personnes sur quatre en Région flamande.
  • Globalement, une personne sur cinq est belge d'origine étrangère. Ce pourcentage est le plus faible en Flandre avec 14,7%. Il grimpe à 23,7% en Wallonie et atteint 39,5% en Région de Bruxelles-Capitale.
  • La part de non-Belges se situe autour de 10% en Région flamande et en Région wallonne Cette part est de 35,5% en Région de Bruxelles-Capitale.

Il est important de remarquer que la nationalité ne dit pas si une personne a migré ou non. La nationalité donne plutôt des informations sur l’origine d’une personne. Le pays de naissance est un meilleur indicateur pour savoir si un personne a effectué ou non un mouvement migratoire vers la Belgique. Pratiquement tous les Belges d'origine belge sont nés en Belgique (98,3%). 70,0% des Belges d'origine étrangère et 16,0% des non-Belges sont également nés en Belgique.

Dans les différents groupes d’origine, la proportion d’hommes et de femmes semble être répartie équitablement. La répartition est moins égale en ce qui concerne l’âge.

  • La part de Belges d'origine belge augmente clairement avec l’âge: elle atteint 53,8% chez les 0-17 ans, 65,5% chez les 18-64 ans et 86,9% chez les plus de 65 ans.
  • Il est frappant de constater que les mineurs qui appartiennent au groupe d’origine Belge d’origine étrangère sont particulièrement fortement représentés dans les sous-catégories dont la première nationalité enregistrée est belge. Nous observons la situation inverse chez les 18-64 ans: ils ont plus souvent une première nationalité étrangère enregistrée.
  • La part des non-Belges est la plus élevée chez les 18-64 ans, à savoir 14,8%. Ils sont suivis par les 0-17 ans avec 11,7% et les plus de 65 ans avec 6,4%.

La diversité selon l’origine a augmenté en Belgique au cours de la décennie écoulée:

  • La proportion de Belges d’origine belge a diminué de 81,8% en 2001 à 74,3% en 2011 et 67,3% en 2021.
  • La proportion de Belges d’origine étrangère a augmenté de 5,7% entre 2001 et 2011. Cette proportion a encore augmenté de 4,6% au cours de la décennie écoulée.
  • La proportion de non-Belges a augmenté de 8,4% en 2011 à 10,2 % en 2011 et 12,6% en 2021.

POPULATION SELON LA NATIONALITE D’ORIGINE

Les Belges d’origine belge ont tous une nationalité d’origine belge. C’est la raison pour laquelle nous nous concentrons dans cette partie uniquement sur les Belges d'origine étrangère et les non-Belges.

Le 01/01/2021, les Belges d'origine étrangère et les non-Belges se répartissaient comme suit entre les groupes de nationalité d’origine. 20,3% appartenaient au groupe de nationalité d’un pays voisin, 28,1% au groupe de nationalité de l'UE27 (à l’exclusion des pays voisins) et 51,7% au groupe de nationalité hors UE27.

De nouveau, il y a des différences importantes si l’on compare les trois régions entre elles.

  • La Région flamande semble avoir une plus faible proportion de personnes ayant comme groupe de nationalité d’origine l’UE27 (à l’exclusion des pays voisins): 20,9% contre 28,1% au niveau national. Dans le même temps, la Flandre a une part plus importante de personnes dont la nationalité d’origine se situe en dehors de la zone UE27: 57,2% versus 51,7% au niveau belge.
  • On observe le schéma inverse en Région wallonne: une part plus importante issue d’un pays de l’UE27 (à l’exclusion des pays voisins): 39,2% et une part plus faible issue d’un pays situé en dehors de la zone UE27, à savoir 37,9%.
  • La Région de Bruxelles-Capitale a la plus faible proportion de personnes issues d’un pays voisin: 13,8% contre 20,3% au niveau national. Cette région affiche également la plus forte proportion de personnes dont la nationalité d’origine se situe en dehors de la zone UE27: 60,7% contre 57,2% en Flandre et 37,9% en Wallonie.

Il y a eu quelques glissements au cours de la dernière décennie :

  • Ces 20 dernières années, la part de personnes appartenant au groupe de nationalité des pays voisins a diminué: de 28,0% en 2001 à 23,8% en 2011 et à 20,3% en 2021.
  • À l'inverse, on observe une augmentation du groupe de nationalité d'origine en dehors de la zone UE27, qui passe de 38,4% en 2001 à 47,6% en 2011 pour atteindre 51,7% en 2021.

BUT ET DESCRIPTION SOMMAIRE

Cette statistique fournit des informations sur l’origine de la population.

La Belgique est un pays d’une grande diversité et cette diversité s’accroît. Les besoins en informations sur la diversité de la population sont dès lors importants. Pour répondre à cette demande, qui est particulièrement forte dans le monde scientifique, il a été décidé de produire des tableaux de la population belge selon l’origine. Dans un premier temps, ces tableaux seront disponibles pour quelques années spécifiques. A terme, on travaille à une série chronologique plus complète, qui remonte le plus possible dans le temps, sans perte sur la qualité des données.

Cette statistique sur l’origine se base sur les caractéristiques suivantes: la nationalité actuelle et la première nationalité enregistrée de la personne ainsi que la première nationalité enregistrée des parents. Ces caractéristiques sont disponibles dans le Registre national des personnes physiques (RNPP) géré par le SPF Intérieur. Le RNPP est un système d'information qui assure l'enregistrement, le stockage et la communication des données d'identification des personnes. Ces données sont collectées par les communes (et l'Office des Étrangers pour certaines catégories). Les informations dans le registre national sont organisées en « types d'information » (TI), à savoir les différents éléments des données légales.

Les principaux TI pour déterminer l’origine sont: (1) TI031: nationalité;(2) TI110: filiation et (3) IT100 lieu de naissance. Statbel a développé un algorithme qui permet de déterminer les parents d'une personne sur la base de TI110. Ce développement est essentiel pour pouvoir définir l’origine.

Les tableaux suivants sont disponibles en ce qui concerne l’origine:

  1. Population par origine et pays de naissance, par commune
  2. Population par origine, pays de naissance, âge et sexe, par commune
  3. Population par origine, pays de naissance et groupe de nationalité d'origine, par commune

DETERMINATION DE L’ORIGINE

Un aperçu schématique du processus de détermination de l’origine se trouve dans les tableaux sous l’onglet « arbre de décision origine ».

L’origine se répartit en trois catégories principales:

  1. Non-Belge;
  2. Belge d'origine étrangère;
  3. Belge d'origine belge.

La catégorie des Belges d'origine étrangère est toutefois très hétérogène. Cette catégorie est dès lors scindée en plusieurs sous-catégories:

  • 1. Première nationalité enregistrée étrangère;
  • 2. Première nationalité enregistrée belge;
    • a. Les deux parents ayant une première nationalité étrangère enregistrée ;
    • b. Un parents ayant une première nationalité étrangère enregistrée.

Il est important de remarquer que le concept de nationalité donne des informations sur l’origine des personnes, mais ne dit par contre rien sur un éventuel mouvement migratoire. A l’inverse, le pays de naissance d’une personne ne dit pas beaucoup sur l’origine d’une personne, mais donne des informations explicites sur l’existence d’un mouvement migratoire. C’est la raison pour laquelle le pays de naissance est toujours mentionné comme caractéristique dans les tableaux.

Le point de départ pour déterminer l‘origine est la nationalité actuelle. Si elle n’est pas belge, la personne entre dans la catégorie « non-Belge ».

Si la nationalité actuelle est belge, on regarde en second lieu la première nationalité enregistrée. Si elle est non belge, la personne appartient à la catégorie « Belge d'origine étrangère » et plus particulièrement à la sous-catégorie ayant une « première nationalité étrangère enregistrée ».

Si la nationalité actuelle et la première nationalité enregistrée sont belges alors on examine la première nationalité enregistrée des parents. Si les deux parents ont une première nationalité enregistrée non belge, alors la personne appartient à la catégorie « Belge d'origine étrangère », mais cette fois à la sous-catégorie « Les deux parents ayant une première nationalité étrangère enregistrée ». Si seulement un des parents a une première nationalité enregistrée non belge, alors la personne appartient également à la catégorie « Belge d'origine étrangère », mais dans ce cas à la sous-catégorie « un parent ayant une première nationalité étrangère enregistrée ».

Enfin, les personnes qui n'appartiennent à aucune des catégories ci-dessus sont classées dans la catégorie "Belge d'origine belge". Ces personnes ont donc elles-mêmes une nationalité actuelle et première nationalité enregistrée belge et aucune première nationalité étrangère enregistrée n'est trouvée chez leurs parents.

Note technique : si les informations sont incomplètes (un ou les deux parents sont inconnus), le principe suivant est appliqué: la personne appartient à la catégorie « Belge d'origine belge » jusqu’à ce que l’on trouve une indication d’une origine étrangère, chez elle-même ou le parent connu.

La majorité, à savoir environ 75%, a deux parents connus.

Un groupe plus restreint a donc un ou deux parents qui ne sont pas identifiés. Environ la moitié ont immigré eux-mêmes en Belgique. Ce groupe ne pose toutefois pas de problème parce que leur première nationalité enregistrée sera dans presque tous les cas non belge. Ils ne peuvent dès lors pas entrer dans la catégorie « Belge d’origine belge ». La deuxième moitié concerne principalement la population âgée. Plus de 85% de ces personnes ont 55 ans ou plus. Ce groupe entre donc principalement dans la catégorie « Belge d’origine belge ».

Il est difficile de déterminer les parents pour la population âgée, car le RNPP, tel que nous le connaissons maintenant, n’existe que depuis les années 80. Lors du lancement du RRNP, il a été essayé d’intégrer le maximum d’informations, mais, logiquement, toutes les informations n’ont pas pu être reprises pour tout le monde, en particulier pour la population âgée. De plus, on constate que si des informations sont disponibles sur un parent chez les personnes de plus 55 ans, ce parent connu a, dans plus de 98% des cas, une première nationalité enregistrée belge. Cela semble confirmer l’hypothèse que ces personnes appartiennent très probablement à la catégorie « Belge d’origine belge ».

DEFINITION DU GROUPE DE NATIONALITE D'ORIGINE

Un aperçu schématique du processus de détermination du groupe de nationalité d'origine se trouve dans les tableaux sous l’onglet « arbre de décision nationalité ».

Le point de départ pour définir le groupe de nationalité d’origine est l’origine, définie à l’étape précédente. Si la personne appartient à la catégorie « Belge d'origine belge », alors le groupe de nationalité d’origine est belge.

Si la personne n’appartient pas à la catégorie « Belge d'origine belge », alors on regarde d’abord la première nationalité enregistrée du père. Si la première nationalité enregistrée du père est non belge, le groupe de nationalité d’origine est déterminé par la première nationalité enregistrée du père.

Si le père est inconnu, ou si la première nationalité enregistrée du père est belge, on regarde la première nationalité enregistrée de la mère. Si elle est non belge, le groupe de nationalité d’origine est déterminé par la première nationalité enregistrée de la mère.

Si la mère est inconnue ou si la première nationalité enregistrée de la mère est belge, on examine enfin la première nationalité enregistrée de la personne elle-même. Cette dernière est utilisée dans ce cas pour déterminer le groupe de nationalité d’origine.

La nationalité est finalement subdivisée en quatre grandes catégories:

  1. Belge;
  2. Pays voisin, à savoir l’Allemagne, la France, le Grand-Duché de Luxembourg les Pays-Bas et le Royaume-Uni;
  3. UE27, à l’exception de la Belgique et des pays voisins;
  4. Hors UE27.

POPULATION

La population belge au 1er janvier de l’année de référence.

FREQUENCE

Annuelle.

CALENDRIER DE PUBLICATION

Les résultats sont disponibles 6 mois après la période de référence

DEFINITIONS

Sexe: est l’une des données de base qui sont collectées immédiatement lors de la première inscription et fait partie du TI000. Remarque: en cas de changement de sexe, l'ancien dossier de la personne est annulé complètement et un dossier entièrement neuf est constitué. Par conséquent, une personne qui change de sexe aura, dès le jour du changement officiel, ce nouveau sexe depuis sa naissance.

Age: la date de naissance est, tout comme le sexe, collectée immédiatement lors de la première inscription et fait partie du TI000. L'âge est calculé comme étant l'âge atteint, sur la base de la date de naissance, au 1er janvier de l'année de référence concernée.

Résidence: la commune de la résidence principale est disponible dans TI001. L’adresse de la résidence principale (code postal, code de rue, numéro de maison et numéro de boîte) est disponible dans le TI020. Le RNPP définit la résidence principale comme suit : le lieu où vivent habituellement les membres d'un ménage composé de plusieurs personnes, unies ou non par des liens de parenté, ou le lieu où vit habituellement une personne isolée.

Nationalité actuelle: la nationalité est disponible dans TI031. Quand on parle de nationalité actuelle, il s’agit de la nationalité de la personne au 1er janvier de l’année de référence. Il est important de noter que les personnes ayant une double nationalité ne sont comptées qu'une seule fois. Si l'une de ces nationalités est la nationalité belge, elles sont considérées comme des personnes de nationalité belge et la deuxième nationalité n'est pas prise en compte.

Première nationalité enregistrée: la nationalité, ainsi que l’historique complet des nationalités, sont disponibles dans TI031. La première nationalité enregistrée est la nationalité qui correspond au premier enregistrement d’une personne dans ce tableau. Dans le cas où il s’agit d’une double nationalité et où une de ces nationalités est belge, la personne est considérée comme ayant la nationalité belge.

Pays de naissance: le lieu de naissance est enregistré dans TI100. Si une personne est née en Belgique, on y enregistre la commune de naissance. Pour les personnes nées à l’étranger, on enregistre le code pays du pays de naissance.