Enquête sur l’éducation des adultes (AES)

Particuliers
Emploi & formation
Description

But et description sommaire

La formation et l’enseignement des adultes sont considérés aujourd’hui comme un atout important pour favoriser la croissance économique et l’épanouissement social et personnel. Les décideurs politiques ont dès lors ressenti le besoin de collecter des données statistiques sur les formations suivies afin de pouvoir observer le développement de la population (le « capital humain » accumulé), et de mesurer les connaissances, les compétences et le savoir-faire acquis. Les activités de formation suivies sont en effet vues comme un investissement important pour atteindre les objectifs fixés par les politiques mises en œuvre. Il est donc nécessaire de mesurer et d’évaluer le nombre des formations suivies, de façon à permettre d’ajuster et de réorienter la politique menée en la matière. L’Enquête sur l’éducation des adultes vise plus particulièrement à mesurer la participation de la population belge à l’apprentissage tout au long de la vie. Le but est de déterminer le taux de participation à différents modes de formation: quels répondants suivent quels types de formations. Cette enquête distingue, d’une part, l’apprentissage formel et non formel, et, d’autre part, l’apprentissage informel. L’enquête a également pour objectif de collecter des informations qui soient comparables entre tous les pays participants: taux de participation à des cours et formations, ventilés selon l’âge, le sexe et le type de formation, caractéristiques des formations suivies, etc.

L’Adult Education Survey (en français : ‘Enquête sur l’éducation des adultes’) a été menée par la DG Statistique et Information économique pour la première fois en 2008. La dernière vague de l’enquête s'est déroulée fin 2011/début 2012. La prochaine vague est prévue fin 2016/début 2017.