Enquête agricole

Simplification administrative

Ces dernières années, les enquêtes agricoles ont déjà fait l'objet d'une simplification en profondeur, afin de réduire la charge administrative reposant sur les entreprises . En effet, depuis 2012, notre Direction générale utilise, par exemple, les données relatives aux cultures de la déclaration de superficie. En 2014, la DG Statistique poursuit encore ses efforts et exploite les données de SANITEL sur les animaux (bovins, porcins, caprins et ovins).

L'enquête annuelle de mai est supprimée à partir de 2014. Elle est remplacée par une enquête agricole d'octobre qui ne sera organisée qu'en 2016, en 2020 et en 2023. La future enquête d'octobre ne portera que sur les variables qui ne sont pas disponibles dans des bases de données administratives (par exemple, la main-d'œuvre familiale, les données sur le matériel agricole, les méthodes de production...).

Afin de remplir ses obligations statistiques européennes, la DG Statistique devra encore réaliser quelques enquêtes ciblées les années au cours desquelles l'enquête d'octobre ne sera pas organisée :

  • L'enquête sur le cheptel porcin, effectuée auprès d'un échantillon limité d'élevages de porcs afin de déterminer le nombre respectif de porcs dans les différentes catégories. Ces données ne figurent pas dans SANITEL;

  • L'enquête sur la volaille, réalisée auprès d'un échantillon restreint d'élevages avicoles afin d'en déterminer la taille ;

  • Lorsque des données administratives ne sont pas disponibles, l’enquête horticole sera réalisée.

L’enquête annuelle sur l’estimation des rendements des cultures et des fermages subsiste mais s'adressera à un échantillon ciblé de producteurs.

Pourquoi

Des enquêtes agricoles sont indispensables pour :

  • Les enquêtes agricoles donnent un portrait instantané, complet et détaillé de l’agriculture. Elles permettent de répondre à des questions diverses et variées à tous les niveaux géographiques : superficies des cultures, nombre d’animaux élevés,…

  • Les enquêtes agricoles permettent de mesurer l’impact des politiques agricoles et notamment de la Politique Agricole Commune (PAC) sur les pratiques agricoles et l’environnement. Elles donnent aux dirigeants politiques et aux représentants des organisations agricoles des clés pour préparer les futures lois et règlements agricoles ainsi que les négociations internationales.

  • L'enquête agricole de mai répond aux obligations internationales et communautaires.

Statistiques et chiffres