Circulation et transport - Accidents de la circulation (2015)

DossierFichiers téléchargeables du Direction générale Statistique - Statistics Belgium

Définitions utilisées

  • Accident : un accident entre deux usagers de la route ou plus est considéré comme un seul accident. Seuls les accidents ayant eu lieu sur la voie publique et ayant fait des morts ou des blessés sont comptabilisés dans cette statistique. Ne sont donc pas pris en compte : les collisions et les accidents sur terrain privé ou survenus lors de compétitions sportives. Les accidents n’ayant entraîné que des dommages matériels ont cessé d’être comptabilisés depuis 1973.

  • Nature de l’accident : la nature de l’accident se réfère à la première collision  (p.ex. une voiture heurte d’abord une autre voiture et ensuite un arbre : il s’agit alors d’une collision entre deux usagers de la route).

  • Tué 30 jours: Toute personne décédée sur place ou endéans les 30 jours suivant la date de l’accident.

  • Blessé grave : toute personne blessée dans un accident de la circulation et dont l’état nécessite une hospitalisation de plus 24 heures.

  • Blessé léger : toute personne blessée dans un accident de la circulation et à laquelle ne s’appliquent pas les qualificatifs de blessé grave ou de blessé mortellement.

  • Accident du week-end : accidents survenant entre le vendredi 22 h et le lundi 5 h 59.


Qualité des chiffres

Les données des tués sont les données les plus fiables et les plus stables. La probabilité qu’un accident fasse l’objet de l’intervention de la police ou des parquets y est en effet la plus grande. Les données des blessés légers sont très probablement sous-estimées, notamment pour les usagers faibles (piétons, cyclistes). Sur base d’études belges et internationales, le taux d’enregistrement par la police est en effet évalué à 90% pour les accidents mortels (les données des parquets nous permettent cependant d’améliorer les résultats). Il se situe aux alentours de 50% pour les victimes hospitalisées et est de moins de 20% pour les personnes très légèrement blessées (non hospitalisées).

Les données de 2001 à 2004 sont les moins fiables en raison de la réorganisation des services de polices. Depuis 2002, la DG Statistique - Statistics Belgium effectue une calibration (estimation statistique de données manquantes au niveau de chaque zone de police) à chaque mise à jour pour les accidents non mortels, ce qui explique une moindre stabilité des statistiques des blessés entre deux mises à jour successives et des problèmes d’arrondis. La publication la plus récente fait toujours foi.

Date d'édition :19/07/2016
Type de Publication:Statistiques , Statistiques - Circulation et transport , Statistiques - Tableaux téléchargeables