Les tumeurs, première cause de décès des hommes en Belgique (2014)

La Direction générale Statistique vient de publier la statistique des causes de décès de 2014. Celle-ci permet de constater que :

  • les maladies de l’appareil circulatoire (28,6 % de l’ensemble des causes de décès) restent la première cause de décès malgré le renforcement des tumeurs en deuxième position (27,2 % de l’ensemble) ;
  • les maladies de l’appareil circulatoire représentent la cause de décès la plus importante chez les femmes (30,6 %) tandis que les tumeurs tiennent une place prépondérante chez les hommes où elles apparaissent comme le premier groupe de causes de décès (30,6 %), nettement devant les maladies de l’appareil circulatoire (26,5 %) ;
  • les tumeurs malignes de l’appareil respiratoire (larynx, poumons, bronches et trachée principalement) restent d’une importance considérable (6,5 % de l’ensemble ; 9,3 % chez les hommes), suivies des tumeurs malignes colorectales (2,7 %), des tumeurs malignes du sein, très majoritairement féminines (2,2 % de l’ensemble ; 4,2 % chez les femmes), des tumeurs malignes du pancréas (1,6 %) et des tumeurs malignes de la prostate (1,4 % de l’ensemble ; 2,8 % chez les hommes), sans oublier les tumeurs malignes de l’oesophage, du foie et de l’estomac (2,3 % de l’ensemble ; 3,1 % chez les hommes) ;
  • les maladies de l’appareil respiratoire forment le troisième grand groupe de causes de décès (9,7 %) ;
  • la grippe (51 décès) revient à un niveau peu élevé par rapport aux années épidémiques (107 cas en 2012 et 147 décès en 2013) ;
  • le nombre de suicides demeure sous la barre des 2.000 cas (1,8 % de l’ensemble).
Type de communiqué de presse:Communiqués de presse statistiques , Statistiques - Population
date: 18 janvier 2017