Les dépenses courantes de protection de l’environnement par les industries en Belgique

L’application par les autorités du principe du "pollueur payeur" entraîne différents coûts pour les industries, allant du payement de taxes environnementales aux coûts directs de limitation des émissions. Depuis plusieurs années, la Commission européenne (Eurostat) organise une statistique des investissements des entreprises pour la protection de l’environnement. Cependant, les dépenses courantes pour la protection de l’environnement (frais de personnel, entretien des infrastructures de dépollution, etc.) étaient jusqu’ici mal connues. L’INS a donc réalisé une enquête pilote sur les dépenses courantes environnementales des industries belges pour le compte d’Eurostat. Le but est d’abord méthodologique : préciser les concepts et définir une méthode statistique donnant le meilleur rapport qualité/prix. Mais l’enquête offre également les premiers résultats détaillés en Belgique sur cette question. Il s’avère que les dépenses courantes concernent surtout les déchets et représentent plus des trois quarts des dépenses environnementales des industries. En comparant ces coûts aux performances environnementales des industries (réduction de la pollution), il sera possible d’identifier les méthodes les plus efficaces pour une production respectueuse de l’environnement.

Date d'édition :16/04/2002
Publication du gouvernement :Oui
Type de Bibliothèque Digitale:Environnement , Industrie
Type d'édition:Publication direction statistique