Le travailleur belge devient-il moins performant ? Benchmark Belgique 2010

1493 Le travailleur belge devient-il moins performant ?External linkQuelles sont les questions qui trouveront une réponse dans ce white paper ? Ce sont : le travailleur belge est-il plus performant aujourd’hui qu’au cours des années précédentes ? Le salarié belge est-il aussi performant que le salarié hollandais ? Quels points faut-il améliorer pour que le Belge soit plus performant ? L’intention de changer d’employeur est-elle plus faible chez les travailleurs performants ? L’intention de changer d’employeur a-t-elle reculé par rapport à l’année dernière ? Les performances des hommes et des femmes sont-elles similaires ? Les travailleurs à temps plein sont-ils aussi performants que les travailleurs à temps partiel ? Les travailleurs des grandes organisations sont-ils aussi performants que ceux des petites organisations ? Les résultats sont univoques : les travailleurs belges sont moins performants que l’année dernière. Ou, plus précisément, ils sont moins motivés et moins engagés vis-à-vis de leur travail et de leurentreprise. À la base du recul de la Performance se trouve le regard négatif que portent les travailleurs sur leurs caractéristiques d’entreprise et du travail. Ils considèrent par exemple sept de ces dix caractéristiques plus négativement que l’année dernière. Cela ne signifie cependant pas qu’il faut s’atteler à chacune d’entre elles pour faire progresser la performance. En effet, elles n’ont pas toutes un impact élevé sur la performance.

Edition date :15/12/2010
Government publication :Non
Digital Library type:Economy , Enterprises , Labour market
Edition type:Rapport